Mes articles dans AGORAVOX (qui n'est plus ce qu'il était...) -signés: ZEN)-

vendredi 15 août 2008

USA : melting-pot ?

Ces paroles de B.Clinton au Congrès ne sont-elles pas qu'un voeu pieux , un souhait plus qu'une réalité ?

«Dans un peu plus de cinquante ans, il n’y aura plus de race majoritaire en Amérique. Dans un monde de plus en plus interconnecté, cette diversité peut constituer notre plus grand atout. Il suffit de regarder cette Chambre. Regardez autour de vous. Dans ce Congrès, nous avons des membres de presque toutes les origines raciales, ethniques et religieuses. Et je pense que vous serez d’accord avec moi sur le fait que c’est pour cela que l’Amérique est plus forte.»_________________________________________


« Depuis plus d’un siècle, l’euphorie bien-pensante sur le melting-pot américain oublie que, si le creuset peut bien comporter un nombre croissant d’ingrédients à mesure que les vagues d’immigrés se succèdent, il ne les fusionne pas plus qu’avant. Il en laisse toujours un à l’écart des autres ». (S.Halimi)
______________________

Etats-Unis : le mythe du melting-pot:

"Une dépêche de l’agence Associated Press (AP) rédigée par Stephen Ohlemacher, en date du 14 août, rapporte que le Bureau du recensement américain a publié cette semaine de nouvelles projections d’évolution démographique qui montrent que la population blanche des Etats-Unis passerait sous la barre des 50% en 2042, et deviendrait donc minoritaire ! Ces changements dans la composition de la population seraient donc plus rapides que prévu, puisque les estimations publiées en 2004 (et disponibles sur le site Internet de l’agence gouvernementale) montraient un basculement seulement en 2050, soit huit ans plus tard.

La population blanche non hispanique, qui représente aujourd’hui environ 65 % de la population, ne sera plus que de 46% en 2050. La population noire passera de 12 % en 2008 à 15 % en 2050, et la population d’origine asiatique de 5 % en 2008 à 10% en 2050. La progression la plus spectaculaire sera celle de la population hispanique, qui passera de 15 à 30 %.
Selon ces chiffres, la population des Etats-Unis est aujourd’hui d’environ 305 millions et atteindra un peu moins de 440 millions de personnes en 2050. Elle va aussi considérablement vieillir, puisque les plus de 65 ans passeront de 12 % aujourd’hui à 20 % en 2050, soit de 40 à 90 millions !Ce qui fera la différence, c’est l’immigration — qui reste importante — et les taux de natalité plus forts au sein des minorités. La population américaine est de plus en plus diverse, mais les communautés restent relativement peu mélangées : peu de mariages mixtes, et une étonnante concentration de la distribution géographique de la population par origine, ce qui met à mal l’image trop souvent véhiculée d’une Amérique du melting-pot : ce mythe de la fusion des populations ne résiste pas à l'analyse géographique et statistique..."

-Melting pot - Wikipédia
-Culture:melting pot en échec
------------------------------------
-Histoire sociolinguistique des États-Unis: [ ch V : l'Amérique anglocentrique]

"En 1845, John O'Sullivan, le rédacteur en chef de la Democratic Review, utilisa cette formule désormais célèbre:
C'est la destinée manifeste du peuple américain que de se répandre sur le continent que la Providence lui a assigné afin de permettre le libre développement de notre population qui croît annuellement de plusieurs millions d'individus.

Le Congressional Globe du 11 février 1847 publiait la lettre d'un lecteur (M. Giles) du Maryland:

Nous devons marcher d'un océan à l'autre. [...] Nous devons progresser du Texas directement vers le Pacifique et ne nous arrêter que face à ses flots grondants. [...] C'est la destinée de la race blanche, la destinée de la race anglo-saxonne."

Aucun commentaire: