Mes articles dans AGORAVOX (qui n'est plus ce qu'il était...) -signés: ZEN)-

mardi 25 novembre 2008

Voiture en crise



Quel avenir pour la voiture ?

..RENAULT
: 6.000 suppressions d’emplois dont 4.090 en France. Sandouville : 1.200 suppressions d’emplois et des retenues de 300 à 500 € en raison du chômage technique. Flins menacé. Douai menacé de chômage partiel. Blainville (Renault Trucks) 400 intérimaires licenciés. Chez Renault à Cléon, Maubeuge, Guyancourt, les effectifs diminuent, les cadences augmentent comme dans tout le secteur automobile.
Ford
: 2.700 emplois menacés chez Ford Blanquefort. Pour un emploi supprimé chez les donneurs d’ordres tels Renault ou PSA ce sont 3 à 4 emplois qui sont impactés chez les équipementiers et sous traitants (Valéo, Faurécia, Michelin, Good Year, Automotive...).. Ce sont des dizaines de milliers d’emplois qui sont menacés dans la filière.
Pendant ce temps la rémunération des actionnaires (maintenue à 6% chez Renault) augmente sans cesse chez PSA comme chez Renault. Pour ce dernier 1,5 milliards d’€ de profits en 6 mois, Renault va bien !
La gestion de ces fonds , du profit immédiat et le plus rentable a abouti à la crise économique la plus grave depuis 1929 ! En même temps les patrons de l’automobile ont suffisamment de marges pour ouvrir des nouveaux centres de production en Europe et ailleurs (Roumanie, Russie, Casablanca, Corée, Chine, etc.) ...

Faut-il sauver l'industrie automobile?

"Est-ce que la période d’amour du bipède et de sa sacro-sainte voiture serait en train de s’achever ? Voila que les américains réduisent leurs déplacements en automobile... Et les français aussi. Les ventes des voitures s’effondrent. Des chiffres qui rendent joyeux les piétons, les vélos, les hérissons : General Motors, Chrysler, Ford, les « Big Three » : 100 milliards de dollars de pertes cumulées depuis 2005 ! Europe : baisse de 14,5% des ventes en octobre, après la baisse de 8% en septembre et celle de 15% en août. En Espagne, la chute est de 40% ! L’Espagne ! Le pays de la bagnole, du camion et du béton ! Aux Etats-Unis on s’attend à des pertes de 3 millions d’emplois pour l’industrie auto et les sous-traitants. En France, on est plus modeste : Renault supprime 4900 emplois et Peugeot 3500...."

-Automobile : le crash
-Crise automobile : les victimes de l'effet domino
-Quatre roues, cinq crises : où va l'automobile ?
-L'industrie automobile va-t-elle finir à la casse?_______________________________
-
-Laisser mourir Detroit afin de punir les syndicats ?
-Chantages ordinaires chez General Motors
-Une usine tellement moderne...
-Recherche Google : crises automobile

-Hier solidaires, désormais concurrents
-Précarité pour tous, la norme du futur

2 commentaires:

claude a dit…

bonjour,

une info au journal de midi m'a fait dresser l'oreille : grâce aux dividendes, les plus riches familles françaises, n'ont rien perdu en bourse...

cette crise financière arrive à point nommé et arrange fort bien ces messieurs de la finance, qui manquaient d'idées pour réduire la voilure de leurs usines pour en conserver un bénéfice maximum...

une fois de plus, ce sont les petits qui payent pour la cupidité et le manque d'anticipation des "fonds de pensions - patrons"

à force de tirer sur la corde, celle-ci va péter, et l'on risque de voir quelques outlaws des finances se balancer au bout d'une corde à wall street ou à paris... :-((

Marcel Thiriet a dit…

Bonjour , Claude

Tiens, tu as trouvé mon petit carnet de bord

ouh! là!
Comme tu y vas!
La corde est solide
Le procès de W.Street n'aura pas lieu...Circulez!
Bonne soirée