Mes articles dans AGORAVOX (qui n'est plus ce qu'il était...) -signés: ZEN)-

mardi 19 octobre 2010

En si bonne compagnie...

...de haut vol, dans l'espace aérien européen

Une compagnie à coups bas

Ryanair quitte Marseille, mais pas d'autres sites. Prête à y revenir quand les circonstances seront plus favorables.
La compagnie se fait trop de beurre en jouant sur le dumping social ET en se faisant subventionner à grands frais par les régions, donc par les contribuables, cherchant à satisfaire une clientèle qui ne voit pas plus loin que le bout de son porte-monnaie...
["Le consommateur européen ramperait nu sur du verre cassé pour avoir des billets pas chers."(O.Leary,pdg)]
--Car Ryanair carbure aux subventions .
"...
Les aéroports financés par les impôts locaux et régionaux offrent tellement de subventions et de services gratuits à Ryanair que la compagnie irlandaise ressort presque toujours bénéficiaire de ces accords. Certains aéroports ne se contentent pas de fournir gracieusement du personnel aux comptoirs d’enregistrement de Ryanair, ils se chargent aussi – gratuitement - du nettoyage des appareils. Les avions de Ryanair ont souvent le droit d’utiliser gratuitement les pistes d’atterrissage. Et si des charges sont à payer, elles sont largement compensées par les "aides marketing" généreuses qu'exige la compagnie. Ces aides – chèrement payées – sont accordées contre la promesse faite aux aéroports et aux régions de figurer sur le site Internet et les magazines de vol de Ryanair...."
Vraiment un business model !
"
...Le « business model » de Ryanair suppose une lecture différente ; en réalité, les clients de la compagnie ne sont pas les voyageurs, mais les aéroports. Les voyageurs sont le « produit », calculé en « unités », que le transporteur vend aux collectivités locales en échange de leurs subventions. Ce statut un rien méprisant se vérifie dans les conditions de confort subies par les passagers dans les avions de l’Irlandais. Pour le « client », le vrai, le retour sur investissement se chiffre en nuitées d’hôtel, en repas de restaurant, en création d’emplois, bref, ce qu’on appelle le « redéploiement régional » pour lequel rien n’est trop beau ni trop cher. Plus la collectivité locale est demandeuse d’unités, plus elle est prête à subventionner Ryanair..."

_Une application particulière de la directive
Bolkenstein sur la libéralisation des services
_Une concrétisation presque parfaite de la "concurrence libre et non faussée", pourtant officiellement contestée...
Des pratiques low cost à législation allégée.
___Le maire de Marseille, peu regardant, s'accomode d'un droit élastique .
Ryanair est vraiment le "Mac Do" des compagnies aériennes.

_Le jeune patron décomplexé et imaginatif de la Compagnie ne s'encombre pas de scrupules et se juge particulièrement "en pointe" dans le domaine social. C'est un grand humaniste.
Morceaux choisis du très fortuné Mr O.Leary:
"
« Des billets d’avion gratuits. D’ici une dizaine d’années, les compagnies aériennes paieront les voyageurs pour qu’ils aillent se balader en Europe. L’industrie de l’aérien, c’est Tesco, c’est Ikea, c’est une chaîne de télé que les spectateurs regardent gratuitement et où les annonceurs paient pour les atteindre; c’est Internet quand les sites web gagnent de l’argent en mettant des liens qui génèrent du trafic sur d’autres sites… »
« Le problème du business aérien, c’est qu’il est dirigé par des andouilles naïves qui en fait ne veulent pas affronter les écolos et les traiter comme les branleurs qu’ils sont. »
« On veut faire chier les casse-couilles partout où on peut. La meilleure chose qu’on puisse faire avec les écolos, c’est de les descendre. Ces têtes de noeud veulent réserver les voyages aux riches. Ce sont des Luddites qui nous ramènent au XVIIIème siècle. »
« On a besoin d’une récession. On a eu 10 ans de croissance. Une récession nous débarrassera des compagnies pourries et déficitaires, et on pourra ainsi acheter des avions moins chers »
« Niquez les agents de voyage ! Sortez ces enculés et tirez-leur dessus ! Qu’est-ce qu’ils ont fait pour les passagers pendant toutes ces années ? »
« Je suis en train de ramener l’approche de Ryanair à ça : tout sous-traiter. »
« Weber (le PDG de Lufthansa) dit que les Allemands n’aiment pas le Low-Cost. Mais putain, qu’est-ce qu’il en sait ? Il ne leur en a jamais proposé ! Les Allemands ramperont les couilles à l’air sur du verre cassé pour en avoir »

"Mettons un seul pilote au commande et laissons ce putain d'ordinateur faire voler l'avion"

_________Bref, une compagnie à "dormir debout"..._"Les gens disent que si vous voyagez debout vous serez tués en cas de crash. Avec tout mon respect, les passagers assis pourraient mourir également."( O Leary)____________
Les dessous de la compagnie low cost Ryanair
RYANAIR - - toute l'actualite economique et financière sur cette entreprise

Aucun commentaire: