Mes articles dans AGORAVOX (qui n'est plus ce qu'il était...) -signés: ZEN)-

samedi 19 février 2011

Fonctionnaires: nantis?

La chasse est ouverte

Trop de fonctionnaires en France...
....disent certains, dont le premier des fonctionnaires
Tous des privilégiés, des fainéants et des improductifs...annone-t-on dans certains milieux


On peut le voir à travers l'exemple suivant parmi tant d'autres...

Comparer ce qui est comparable et poser les bonnes questions

"...Le débat est toujours intense en France sur le nombre de fonctionnaires. Trop, évidemment, aux yeux de leurs détracteurs qui assurent que l'Education nationale est le plus gros corps constitué du monde devant l'armée rouge. Ce qui est faux, car c'est le NHS, National Health Service, le service de santé britannique, qui détiendrait ce record avec plus de 1,7 million d'employés. Pas du tout, répondent leurs défenseurs qui pointent la baisse du niveau de qualité de service - pas seulement dans l'enseignement - depuis qu'a été instaurée par Nicolas Sarkozy la règle du non remplacement d'un fonctionnaire sur deux partant en retraite..."
_A l'heure de l'affaiblissement de l'Etat sous les coups de boutoirs du dogme libéral, de la privatisation galopante de certains services ci-devant publics, les fonctionnaires ont mauvaise presse. On joue démagogiquement sur la précarité qui se généralise dans le privé pour jeter l'opprobre sur une fonction à statut relativement stable, dont la justication première est le service citoyen, dans les domaines où l'intérêt général est le critère essentiel, où la logique des intérêts financiers n'ont pas leur place. Pourtant,elle commence à se pointer dans des domaines jusqu'ici préservés, comme ceux de la santé et l' éducation...

"La France n’est pas la championne du nombre de fonctionnaires. C’est ce que révèle une étude Centre d’analyse stratégique (sous la direction de Matignon), qui a mené pour la première fois une comparaison entre les 34 pays développés de l’OCDE. Celle-ci compare le nombre d’emplois publics, c’est à dire «financés» sur ressources publiques._Résultat: la France compte 88 emplois publics pour 1.000 habitants. Un taux «assez proche de ceux qui prévalent dans les pays anglo-saxons, et très en deçà des ratios d’Europe du Nord», note le Centre d’analyse. Le Danemark et la Norvège comptent ainsi plus de 160 fonctionnaires pour 1.000 habitants, et le Royaume-Uni 88 et les Etats-Unis 79."
Le dogme d'un service public trop cher demande donc une bonne révision
La France est-elle vraiment LE pays des fonctionnaires?
Y a-t-il vraiment trop de fonctionnaires en France?

Sans doute, certains secteurs de la fonction territoriale sont-ils obèses, par empilement de structures redondantes,on peut en discuter, mais,"La France se situe ainsi loin devant le Japon (40 emplois publics pour 1000 habitants) et l'Allemagne (50 pour 1000) mais loin derrière le Danemark et la Norvège (160 pour 1000). Elle est au même niveau que le Royaume-Uni. Les auteurs du rapport ajoutent que "si la France apparaît en situation relativement haute du point de vue du nombre d'emplois publics par habitant, elle recourt moins que d'autres à la sous-traitance" (moins de 5% du PIB), contrairement aux pays anglo-saxons (9% du PIB aux Etats-Unis et au Canada, 12% au Royaume-Uni) et aux pays nordiques (9% en Finlande, en Suède et au Danemark).
En ce qui concerne l'éducation, "Dans le primaire, la France ne mobilise que 5 enseignants pour 100 élèves (en comparaison, ce taux est de 10% en Grèce et en Italie). Dans le secondaire, en revanche, la France est dans la moyenne (8 enseignants pour 100 élèves, contre 6% en Allemagne et 12% en Suède). Dans le supérieur, la France affiche un taux d'encadrement de 5%, équivalent à la Grèce, contre 9% en Allemagne et 11% en Suède. Une récente étude de l'OCDE indique que la France est en 18e,note qui atteint tout juste la moyenne..."
Les chiffres méritent d'être examinés à l'heure où l'UMP dépose une loi pour supprimer le statut de la fonction publique à 80% des personnels !
Le but, à l'échelle de la zône euro, selon le modèle anglo-saxon, étant de désorganiser la fonction publique.
Il n'est pas besoin de réfléchir beaucoup pour voir tout l'intérêt économique, au sens large, de cette activité non marchande, indirectement productive
Chérèque rejoindrait-il aussi la croisade anti-fonctionnaires ?
_________________________
Dessin: Fanch

Aucun commentaire: