Mes articles dans AGORAVOX (qui n'est plus ce qu'il était...) -signés: ZEN)-

samedi 12 mai 2012

Partis pris

*1)__ Nucléaire japonais: tournant historique?
_____Le pays est vraiment à un carrefour

*2)__La Grèce et le pillage nazi: dette de qui envers qui?
___Un passé qui ne passe pas.

*3) Les 150 sociétés qui (dé)tiennent le monde
____ "
737 firmes, par le biais de leurs participations, contrôlent 80% de la valeur (en chiffres d'affaires) du total ; que 147 firmes contrôlent 40% de ce total. Il s'agit, pour les trois quarts, de sociétés financières qui ont tissé entre elles un réseau si dense de participations croisées, une sorte de contrôle mutuel, qu'ils parlent de « super-entité économique dans le réseau global des grandes sociétés »...Cette étude a le mérite de quantifier le processus bien connu de concentration capitaliste ; celle-ci peut atteindre dans certains pays des proportions formidables. En Corée du Sud, les deux plus grandes sociétés (Samsung et Hyundai) représentent 35% des exportations totales et leurs ventes s'élèvent à 22% du PIB. Au Japon, les dix premières entreprises font 35% des exportations. Aux USA, les 50 premiers groupes représentent 30% du PIB. Et la concentration dans le milieu bancaire est encore plus marquée. 96% du marché des produits dérivés est contrôlé par trois institutions bancaires. Il n'est pas rare qu'une banque ou qu'un fonds spéculatif gère plus de 1 000 milliards d'euros d'actifs, note le professeur Gabaix de l'Univer­sité de New York. Notons encore que les vingt plus grands gestionnaires de fonds (actions, obligations, produits dérivés, immobilier), fin 2010, disposaient d'actifs dépassant 26 300 milliards de dollars.Bref un petit nombre d'entreprises exercent un contrôle significatif sur l'activité économique. Les États sont-ils suffisamment armés face à de telles puissances ? « Ils ne possèdent pas une information suffisante sur les réseaux financiers » estime le même Gabaix, qui ajoute : « Comme les contrôleurs aériens, les Banques centrales et les États doivent observer en temps réel la situation des acteurs majeurs du réseau économique, demander des changements ponctuels pour éviter les crashes » mais il doit bien constater que la puissance publique n'est pas vraiment en mesure de le faire, faute d'information, d'évaluation, de moyens..."
 

*4)__Les étapes de «déconstruction» de l'Europe
_________Un processus réversible?

*5)__
Je m'apprête à redevenir un Français parmi les Français. Vraiment?
______ Ce que l'Etat continuera à verser à Nicolas Sarkozy

*6) _La victoire de Hollande inquiète la Suisse
_____On compren
d pourquoi...

*7)__«L'Europe ne peut plus dire aux Grecs "marche ou crève"»

*8)__ Grèce, succès de la gauche radicale, impasse institutionnelle

*9)___La cité potagère: demain, une réalité ?

*
10)__Arcelor-Mittal: Un "prédateur»?
____________Comment ArcelorMittal est devenu le premier sidérurgiste du monde

Aucun commentaire: