Mes articles dans AGORAVOX (qui n'est plus ce qu'il était...) -signés: ZEN)-

mardi 5 août 2014

Afghanistan: détruire, reconstruire...

 Reconstruire, disent-ils
                                  Après avoir tant  détruit et mis en place un système si corrompu...
   A quel coût?                            E-xor-bi-tant!
                     Dans ce pays qui a connu une 'instabilité chronique à partir de 1919, sous la pression d'intérêts étrangers, anglais, puis soviétiques, de 1979 à 1989, enfin talibano-pakistanais et finalement américains, jusqu'à un retrait incomplet, qui ont contribué à installer depuis 2004 à la tête du pays un pouvoir contesté pour son inefficacité et sa corruption, malgré quelques tentatives de redressement du pays.
       Une guerre douteuse a ruiné tout développement autonome.
 Déjà, en 2006, l'impasse apparaissait.
    En 2012, l'échec était patent.
           Tout se perd, rien ne se crée...
L'aide américaine, sans doute très intéressée, se perd comme l'eau dans les sables du désert ....
   Les USA ont produit eux-mêmes un rapport accablant sur le sujet.
       La corruption gangrène toujours le pays, où domine la narco-économie.
   Alors que les richesses potentielles  ne manquent pas:
Un sous-sol prometteur.
   De vastes réserves de gaz naturel et de pétrole, qui n'ont pas manqué d'attirer l' attention de multinationales US. Un potentiel énorme.
            Les investisseurs étrangers se bousculent, les Chinois en particulier.
    Mais l'instabilité reste un frein important à un développement qui, enfin maîtrisé, dans un contexte politique rénové, pourrait faire de ce pays un pôle de développement exceptionnel, loin des malédictions qui pèsent encore sur lui.
_______________

Aucun commentaire: