Mes articles dans AGORAVOX (qui n'est plus ce qu'il était...) -signés: ZEN)-

mercredi 16 mars 2016

Air du temps

Tics et tocs (langagiers)
                                   Notre langage courant est émaillé d'expressions formatées, qui vont et viennent selon les époques, les modes, les milieux sociaux.
      En toute inconscience.
   Des expressions qui révèlent et qui cachent à la fois des arrières-pensées, des codes partagés, une large part d'implicite.
  On surfe allégrement sur les nouveaux produits de la novlangue d'aujourd'hui:
             "Bon courage !", entent-on souvent dire, comme si toutes les tâches auxquelles on s'attelle ne demandaient que des efforts pénibles ou un renoncement obligé. L'aspect contraignant est valorisé même lorsque il s'agit essentiellement de plaisir. On peut sourire quand l'expression est appliquée à quelqu'un qui aime ce qu'il fait..ou même qui se livre son loisir préféré. Faire du vélo, par exemple, n'a rien d'un pensum, mais suscite un plaisir particulier, malgré les efforts fournis. Et on souhaite bon courage au pédaleur. Tout effort serait-il à bannir?
          Pas de souci!:  Une expression servie tous les jours, qui finit par ne plus rien vouloir dire ou qui couvre bien des arrières-pensées. Une façon de se défausser? Un bouclier contre une critique possible? Un volonté d'apaisement à tout prix?...
                  La langue de bois de notre époque, parfois purement commerciale (mais ceci est une autre affaire...), n'a pas fini de nous étonner...
    C'est pas faux...dirait mon voisin, qui a des ancêtre normands.

___________________________

Aucun commentaire: