Mes articles dans AGORAVOX (qui n'est plus ce qu'il était...) -signés: ZEN)-

mardi 29 mars 2016

Dans la marmite turque

Jeu de dupes.
                    Le récent accord avec la Turquie se distingue par son opportunisme, son flou juridique, voire ses contradictions. L'Allemagne n'a rien réglé et les problèmes sont loin d'être résolus.
 Une Turquie prise au piège de ses propres ambitions et de ses propres contradictions. Un pragmatisme à courte vue qui s'exerce loin des vrais intérêts de l'Europe, dite unie.
  L'Europe se déshonore pour un avenir incertain, par cet accord unilatéral, qui met en évidence les failles de Schengen.
   Erdogan a joué une partie qui aujourd'hui le favorise. .
Cela n'est pas de bonne augure pour la suite...
 On sait pourtant que la Turquie joue un rôle trouble dans le conflit syrien.
                                                          Elle souffle sur les braises en bombardant les Kurdes..
            Alors qu'elle se dit en guerre contre Daech, ses cibles sont en fait les Unités de Protection du Peuple (YPG), une émanation du Parti des Travailleurs du Kurdistan (PKK), l'ennemi juré d'Erdogan...Les attaques contre les Kurdes de Syrie illustrent de manière éclatante à quel point chaque belligérant dans ce conflit n'agit qu'avec de solides arrière-pensées...La Turquie est tentée d'intervenir en Syrie pour créer une zone tampon le long de sa longue commune avec ce pays, et stopper ainsi les liens entre le PKK et ses alliés syriens. Au risque d'entrer en collision avec la Russie qui défend l’"intégrité territoriale" syrienne pour le compte de Bachar al-Assad. Que feraient les Etats-Unis ? Et l'Europe qui compte sur la Turquie pour stopper le flot de réfugiés syriens qui ne cesse de croître ? A l'heure où l'on parle, d'un côté, d'un hypothétique cessez-le-feu, on risque, de l'autre, une escalade majeure qui ne rendra pas la paix plus proche...
    Une sale guerre...dans la triste histoire de violences d'Etat  depuis 1915.
_________________________

Aucun commentaire: