Mes articles dans AGORAVOX (qui n'est plus ce qu'il était...) -signés: ZEN)-

lundi 14 mars 2016

Questions du jour

__Comment s'en débarrasser?
                                              Si la gestion à long terme de nos déchets nucléaires pose de redoutables problèmes, en Allemagne, l'improvisation est inquiétante.
  On en parle pas ou peu, mais ces déchets minent l’Allemagne.
   Pour quand un vrai débat sur le sujet? 
               L'UE réglemente les bananes, mais pas le le nucléaire. Chaque pays fait à peu près ce qu'il veut en ce domaine, dans la plus grande l'opacité.

__Argent facile
                         Est-ce que cela peut durer longtemps pour les marchés, ou est-ce un dysfonctionnement dangereux?
   ...Le temps où les investisseurs buvaient béatement les paroles de « Super Mario » est révolu. Les grandes manœuvres de la BCE ne s’apparentent-elles pas à « une fuite en avant inutile et déstabilisatrice ? », s’interroge Eric Dor, économiste à l’école de management Iéseg. « Il n’y a pas de garantie que les dernières mesures au “bazooka”seront plus efficaces que par le passé pour sécuriser la croissance », tempèrent les analystes de Capital Economics.
     On peut toujours arroser un désert, mais pour quel résultat?

 __Accord turco-européen sur les migrants?
                                                                          Un marché de dupes?
     N'avons-nous pas affaire, comme le disait un responsable,  à un pays qui fait monter les enchères, à des "maîtres chanteurs”
     JP Chevénement avertit: Ne nous laissons pas prendre en otages par la Turquie
On connait assez maintenant le rôle équivoque et juteux du régime Erdogan dans l'affaire syrienne.

__Banquiers en prison?
                                      Tiens, c'est nouveau!  La menace semble bien de pure forme.
Le principe Too big to jail a régné jusqu'ici et l'impunité a encore de beaux jours devant elle...
   Seule l'Islande montre la voie 
                 Revenir au métier, disaient-ils...

__   Démystifier les chiffres:                                    
                                              Selon l'économiste Jean GADREY, l’idée qu’un pays est d’autant plus riche que ses habitants travaillent plus en quantité d’heures pour 1000 habitants (ou pour 1000 habitant de 15 à 64 ans selon les cas) a deux grandes limites. La première est purement économique : si la valeur produite par heure de travail (la productivité en valeur) est supérieure dans un pays A, le volume de travail peut y être inférieur à celui de B alors que la richesse économique totale de A reste supérieure. Or la France figure parmi les pays développés où cette productivité est la plus élevée.
  La seconde limite est bien plus sérieuse : la vraie richesse des nations n’est pas dans leur PIB ou PIB par habitant. Peu m’importe que le PIB par habitant des Etats-Unis soit supérieur de 35 % à celui de la France, comme résultat, notamment, d’un volume de travail (par personne de 15 à 64 ans) supérieur de 30 %, si je sais par ailleurs que l’espérance de vie est très inférieure aux Etats-Unis, que les inégalités, la pauvreté, les violences et les homicides y atteignent des proportions sans commune mesure avec ce que nous connaissons en France (où pourtant…), et que les émissions de gaz à effet de serre par habitant y sont TROIS FOIS supérieures !
Je termine en citant deux très bonnes critiques du slogan « En France on travaille moins que partout bbailleurs »...
  La première critique, par les « décodeurs » du Monde (18 septembre 2014), s’intitule « La France, pays où l’on travaille le moins ? » et elle désintègre proprement cette idée avancée imprudemment par Hervé Mariton : « On est le pays où l’on travaille le moins dans la semaine, dans l’année et dans la vie ».
bbLa seconde est celle de Guillaume Duval. Elle date du 13 janvier 2012 et s’intitule : « Temps de travail : faux scoop et vraies erreurs ».
            Je recommande vivement la lecture de ces deux exercices salutaires, loin de la propagande du MEDEF relayée par les Rivaton, Godet et consorts....
______________________________

Aucun commentaire: