Mes articles dans AGORAVOX (qui n'est plus ce qu'il était...) -signés: ZEN)-

mercredi 6 avril 2016

Brèves du jour

 __Fermer les centrales nucléaires en fin de vie reviendrait à 250 milliards selon Bruxelles
                                     « L’expérience en matière de démantèlement des réacteurs dans le monde est assez maigre », note la Commission dans sa communication. « Il y a 89 réacteurs nucléaires fermés définitivement en Europe à la date d’octobre 2015, mais seulement trois réacteurs ont jusqu’ici été complètement démantelés », tous en Allemagne, rappelle-t-elle..., la France, qui dispose du plus grand parc de centrales et a le plus gros stock de déchets, figure parmi les mauvais élèves. Elle serait loin derrière ses voisins, avec 23 milliards d’euros provisionnés – alors qu’il lui faudrait 74 milliards –, soit une couverture de 31 % seulement. Mais ces chiffres sont vigoureusement contestés par EDF.

__ C'est à craindre, si...:  la prochaine crise financière pourrait se régler sur le dos du plus grand nombre 
              .. La directive européenne BRRD (Bank Recovery and Resolution Directive) (qui) permet aux banques en situation de faillite de se renflouer en puisant directement dans les comptes de leurs clients. C’est légal en Europe depuis le 1er janvier 2016. Plus récemment nous apprenions que les Etats-Unis s’engageaient sur la même voie au moment où la Fed abandonnait un de ses mandats originaux de 1913, celui de « prêteur de dernier ressort », des banques en difficulté, justement. Dernièrement, c’est le Canada qui a adopté ce même type de procédure en instaurant un régime de recapitalisation interne des banques....

__ Le droit de grâce, ou le retour de la justice de Saint Louis
                                     La grâce de Jacqueline Sauvage a relancé le débat chez les juristes. Le droit de grâce est-il un passe-droit ou une nécessité face à une justice injuste?

__ La grande extinction de la classe moyenne : 33% des Américains n’arrivent même plus à subvenir à leurs besoins
                ...Environ 33% des ménages américains ne sont plus en mesure de couvrir leurs besoins essentiels ou élémentaires comme – la nourriture, le logement et le transport – avec ce revenu moyen .Il y a dix ans encore, pour les ménages américains se situant dans le tiers inférieur de l’échelle des revenus, il leur restait 1.500 dollars à la fin de l’année après avoir subvenu à tous leurs besoins élémentaires.
   Mais aujourd’hui, ces mêmes ménages sont dans le rouge de 2.300 dollars après avoir réglé ces mêmes besoins essentiels. C’est sans doute la raison pour laquelle la dette sur les cartes de crédit aux Etats-Unis vient d’atteindre un nouveau record avec 1.000 milliards de dollars.

__ Pour en finir avec le terrorisme, faudrait-il se libérer du pétrole?
                       ... Le Moyen-Orient, qui possède les plus grosses réserves de pétrole au monde, est la région qui est la plus déstabilisée à cause des interventions des puissances occidentales. Il me paraît difficile de ne pas voir aussi dans nos interventions — justifiées ou non — un lien avec les ressources pétrolières gigantesques qui sont contenues dans ce sous-sol. L’Arabie Saoudite, pays qui possède les plus grandes réserves de pétrole au monde, joue un rôle tout à fait ambigu par rapport au terrorisme. Le pétrole reste absolument nécessaire au fonctionnement de nos économies. Donc, le passage à une société post-carbone, à une économie fondée sur des énergies renouvelables signifie aussi le passage à des sources d’énergie infiniment moins conflictuelles, parce que ce n’est pas possible de se les approprier. Aucun pays ne pourra s’approprier le vent ou le soleil. C’est un argument très fort pour sortir de la société du pétrole et du gaz — un argument de sécurité et de paix.

__Royal libéralité:  Poitou-Charentes: dettes en suspens
                         ... Les impayés ne sont pas les seules étrangetés relevées depuis quelques jours. Il semble ainsi que Ségolène Royal n'était pas toujours la gestionnaire précautionneuse qu'elle tentait d'incarner – « Un euro dépensé est un euro utile », répétait-elle comme un mantra. Elle s'est ainsi montrée fort aventureuse pour emprunter. Certes, la dette de la région reste mesurée (457 millions d'euros fin 2015, soit 214 euros par habitant, ce qui est très raisonnable). Mais, sur cette somme, 130 millions seraient, selon Alain Rousset, des prêts dits « structurés », c'est-à-dire toxiques. Appréciés par les élus locaux jusqu'en 2009, ces prêts ont été encadrés ensuite. Motif : leurs taux pouvaient exploser, au point de prendre à la gorge les collectivités. L'équipe de Ségolène Royal, et en particulier son directeur général des services, Jean-Luc Fulachier, n'ont semble-t-il pas résisté à cette drogue douce : selon la banque Dexia, pourvoyeuse principale d'emprunts toxiques, la région était en 2009 la troisième plus exposée de France (après la Corse et l'Auvergne), avec plus de 65 millions d'euros d'emprunts structurés Dexia. 

__Rien ne s'améliore dans les prisons. Un rapport dénonce la situation des détenus atteints de troubles psychiques

__ Notre-Dame-des-Landes  un projet surdimensionné selon les experts
________________________________________ 

Aucun commentaire: