Mes articles dans AGORAVOX (qui n'est plus ce qu'il était...) -signés: ZEN)-

mardi 22 mai 2018

Thaumaturgie

Le roy te touche, Dieu te guerys.
                                               Voici revenu le temps du merveilleux.
     Celui où une aura de mystère sacré entourait la personne royale.
  Au contact de l'Oint du Seigneur, bien des miracles pouvaient se produire
 C'était l' époque bénie des rois guérisseurs. 
   Le charisme royal attirait les foules.
  Revenons-nous en ces temps sacrés?
        Certains signes semblent le confirmer.
 Si l'on en croit le fervent porte-parole du Palais, Bruno Roger-Petit, un ère nouvelle s'annonce.
' Commentant la visite d'Emmanuel (dont le sens est: Dieu avec nous) à la basilique de Saint-Denis, où se trouvent les sépultures des rois de France, il déclara sans sourciller:
 "Cette visite était nimbée des forces de l'esprit. Il y a, chez Macron, l'idée de transmission. Il place sa présidence dans la continuité des gouvernants qui l'ont précédé. Il se sent dépositaire de l'histoire... Pour lui, le toucher est fondamental, c'est un deuxième langage. C'est un toucher performatif : 'Le roi te touche, Dieu te guérit.' Il y a là une forme de transcendance."
    Admirables propos d'un courtisan sincère, annonciateur d'une monarchie qui monte, parlement à son service, qui ne sera bientôt plus qu'un organe de consultation ou d'enregistrement.
  Le nouveau conseiller de la cour, le vicomte Philippe de Villiers, nouveau conseiller officieux du Prince, saura lui souffler les bons principes éclairés. Bon sang ne saurait mentir.
     La verticalité est revenue dans la doulce France. L'ethos de droite est confirmé.
  La figure du roi est de retour en nos temps troublés. Les nostalgies princières y trouveront leur compte avec le chambellan S.Bern, qui a séduit la reine.
   Des temps nouveaux sont arrivés. La Restauration est à nos portes. L'intronisation au Louvre ne fut pas l'oeuvre du hasard. La place de la Bastille fut écartée. La macronie fut instituée.
     A Reims, bientôt, le sacre. A suivre sur Gala.
            Hosannah au plus haut des cieux!
___________________

Aucun commentaire: