Mes articles dans AGORAVOX (qui n'est plus ce qu'il était...) -signés: ZEN)-

mercredi 6 août 2008

Sarko : stratégie du chaos ?

Des méthodes politiques pas entièrement nouvelles, mais atypiques par bien des aspects , qui devraient inquiéter les esprits encore soucieux de valeurs républicaines...

" A vouloir tout diriger tout seul, il annihile toute concurrence, quitte à rendre impossible toute succession viable."(J.Martin)

Nicolas Sarkozy: après lui, le chaos (première partie):
"Partout où Nicolas Sarkozy passe, ses successeurs trépassent. A vouloir tout diriger tout seul, à vouloir être présent sur tous les fronts, à vouloir placer ses pions à tous les postes stratégiques, l’actuel président de la République a cadenassé chacun des postes qu’il a occupés. Au point d’annihiler toute concurrence, quitte à rendre impossible toute succession viable.Certes, il s’agit généralement de l’apanage des grands hommes d’Etat, mais ses prédécesseurs ne se sont toutefois pas révélés aussi « efficaces ». Jacques Chirac a flingué Valéry Giscard d’Estaing, François Mitterrand a éliminé Michel Rocard, mais ils ont toujours eu à affronter une concurrence coriace au sein de leur propre camp. Tandis qu’autour de Nicolas Sarkozy, la vie politique française ressemble à un champ de ruines.Après Nicolas Sarkozy, le chaos, que ce soit à la marie de Neuilly, au Conseil général des Hauts-de-Seine, à l’UMP ou au ministère de l’Intérieur. Une manière de procéder qui a fait ses preuves et qu’il tente de reproduire à l’Elysée..."

-Nicolas Sarkozy: après lui, le chaos (seconde partie):
"Ce n’est pas lui qui l’a créée, mais l’UMP est devenue son parti, sa machine de guerre électorale. Nicolas Sarkozy a fait main basse en 2004 sur la formation fondée en 2002 par le tandem Chirac-Juppé. Il sait alors qu’une élection présidentielle ne peut se gagner sans le soutien d’un parti. Il profite donc des ennuis judiciaires du second et de la carrière finissante du premier pour en prendre les rênes..."
------------------------------------------
- Sarko et son clan
- Sarkozisme et cynisme
- Néocésarisme ?
-Sarkozy peut-il encore gagner par la peur ?
- Starkochute ?

Aucun commentaire: