Mes articles dans AGORAVOX (qui n'est plus ce qu'il était...) -signés: ZEN)-

vendredi 5 septembre 2008

Demain, tous milliadaires ?

Le palmarès est éloquent






-" Il y a pratiquement deux fois plus de milliardaires qu'il y a quatre ans ", se félicite Steve Forbes_____________

-"La richesse nette des trois personnes les plus riches du monde dépasse le revenu national cumilé des 48 pays les plus pauvres et les 225 individus les plus riches possèdent une fortune cumulée de plus de 1000 milliards de dollars équivalent au revenu annuel des 47% les plus pauvres de la population mondiale." (Dupin)______________


Du pain, des jeux et des milliardaires:

"...Les milliardaires ont éclipsé les millionnaires. Mais la presse détaille leur existence avec toujours plus de gourmandise. Trois jours avant le second tour de l’élection présidentielle de 2007, Le Point établissait un parallèle entre le style de certains rappeurs et celui de M. Nicolas Sarkozy : « Lunettes Ray-Ban, chaîne en or, chronographe Breitling au poignet : comme eux, le candidat de l’UMP [Union pour un mouvement populaire] aime les marques, le luxe, ce qui brille. Bref, ce que, dans la mythologie hip-hop, on appelle le “bling-bling”. » Le scrutin présidentiel marque le moment où la classe dirigeante française aurait brisé ses entraves culturelles pour se libérer d’une trop vertueuse discrétion. Fin d’une névrose hexagonale : être riche n’est plus un tabou. « Riches et fiers de l’être : génération “bling-bling” », titre Le Nouvel Observateur, le 25 octobre 2007.

Les agapes organisées le 17 septembre 2007 pour les soixante ans de la maison Dior par M. Bernard Arnault offrent au magazine Point de vue l’occasion d’annoncer l’avènement d’une « ère monarchic’ » en célébrant la « nouvelle alliance » entre « politiques, stars et milliardaires » . En couverture, la ministre de la justice, Mme Rachida Dati, « en Dior », côtoie le couturier John Galliano. En pages intérieures, le premier ministre François Fillon pose en compagnie de Juliette Binoche, Christine Ockrent et Mme Hélène Arnault, toutes trois « en Dior ».

Le « règne sans complexe du succès et de l’argent » serait-il advenu ? Les relais éditoriaux et médiatiques de la richesse et de la célébrité se renforcent à double titre. D’un côté, les rubriques, numéros ou cahiers spéciaux consacrés à la consommation des ménages aisés pullulent. De l’autre, la chronique de la vie des plus riches fait l’objet d’un nombre croissant de couvertures et d’articles dans les périodiques. Chanteurs, acteurs, sportifs, gens de télévision côtoient désormais chefs d’entreprise et personnalités politiques, englobés pêle-mêle dans la catégorie « people »..."

-Chiffres bruts, réalité brutale
-Redécouvrir Thorstein Veblen
-Solidarité nationale : sauvons les très riches ! | AgoraVox
-L’indécence | AgoraVox
-----------Observatoire des inégalités-------------------

Aucun commentaire: