Mes articles dans AGORAVOX (qui n'est plus ce qu'il était...) -signés: ZEN)-

samedi 14 février 2009

TOTAL-ment choquant





Qui parle de crise ?...


"Rappelez-vous, pendant des mois, la valse totale des étiquettes dans les stations-service. L'or noir était en lingots. Chacun y mettait de sa poche, avec le plaisir de participer à une oeuvre collective. Nous ne nous sommes pas ruinés pour rien. Notre argent a fait des petits. Comme disait Aristote, "la totalité est plus que la somme des parties".Au total, la trésorerie florissante du groupe pétrolier nous profitera certainement. Déjà, cette formidable nouvelle enrichit nos esprits. Nous faisons totalement confiance à Total."
Robert Solé (Le Monde)
________________________

-Total(ment) indécent ! | AgoraVox:
"...Ce rapport donne la mesure du gigantisme affiché par le premier groupe pétrolier français, « 4e groupe pétrolier intégré international côté dans le monde » selon l’autoprésentation faite sur le site officiel. Présent dans 130 pays, comptant dans ses rangs 96400 collaborateurs (ni ouvriers, ni employés, encore moins de précaires, contractuels ou autres catégorie peut valorisante), Total est bien entendu une entreprise « animée par une volonté permanente de transparence, de dialogue, et de respect des autres », il va s’en dire ! De plus, « L’ambition du Groupe est de répondre aux enjeux de l’ensemble de ses métiers en terme de valorisation des ressources naturelles, de protection de l’environnement, d’adaptation de ses opérations à la culture des pays accueillant ses activités et de dialogue avec la société dans son ensemble », vous ne rêvez pas puisqu’on a ici affaire à une entreprise totalement décomplexée, dont le plan de communication ne recule devant aucune formulation pieuse pour lisser une réalité souvent dénoncée par nombre d’observateurs avisés . Au pays des royalties opaques, les turpitudes ont les moyens de leur discrétion, les silences complices n’ont aucun mal à trouver preneur. ..
Florence Parisot, cette dernière s’empêchant de divulguer que ces bénéfices sont essentiellement réalisés sous forme rentière, comme l’explique sans ambages François Carlier dans une interview donnée ce-jour sur le site de Libération. Elle oublie aussi que ce chiffre prestigieux est le résultat de la flambée historique du cours du baril de brut qui a avoisiné 150 dollars cet été, plombant à la fois le portefeuille des français mais aussi la balance commerciale du pays dont le piètre résultat doit beaucoup à cette donnée.Mais alors, que faire d’une telle somme ? En premier lieu, rémunérer les actionnaires qui vont se partager en dividendes la modique somme de 5 milliards d’euros, soit un peu moins que la somme allouée au revenu minimum d’insertion versée à pratiquement 1,2 million de personnes . Ce qui peut donner un ordre de grandeur, un point de comparaison, même si cela n’est pas raison. Pour le reste de la somme, elle sera allouée aux investissements afin d’accroître encore une domination déjà gargantuesque. Au 1er Janvier 2009, l’entreprise avait 12,3 milliards d’euros en trésorerie, bien loin de la pénurie de liquidités, les caisses de Total sont pleines d’or, à ne plus savoir quoi en faire, alors que le PIB du Rwanda n’est que de 1,7 milliards de dollars, ce qui illustre parfaitement l’état de la répartition des richesses dans le monde ..."

Les bénéfices de Total sont réalisés sur une rente, c'est choquant»
-Total : quatre scénarios pour 14 milliards de profit
-Total et ses 14 milliards d'euros... ça représente quoi?
-Total, malgré ses 12 milliards de bénéfices, ne paierait pas d'impôts
-Des superprofits pour Total, pas pour les contribuables français
-Pourquoi Total s'apprête à mettre en oeuvre un plan social
-Recherche Google : Total
-------------------------------
-Plus de 54 milliards d'euros versés aux actionnaires des entreprises du CAC 40

Aucun commentaire: