Mes articles dans AGORAVOX (qui n'est plus ce qu'il était...) -signés: ZEN)-

jeudi 4 février 2010

La bombe pondérale

-Obésité: une progression galopante

L'alimentation contre l'homme


-Un phénomène de culture, à la fois économique, social, inédit dans l'histoire humaine
L'espérance de vie en question




-"En trente ans, à notre insu, l'alimentation a changé dans des proportions dramatiques. Désormais les fruits et légumes sont chargés de pesticides cancérigènes, les desserts sont saturés en acides gras nocifs, certaines saucisses entraînent des mutations de l'ADN humain et des steaks hachés contiennent la viande de... quatre cents vaches différentes ! Science-fiction ? Activisme ? Paranoïa ? Non, rien de tout cela mais une réalité établie et confortée par de nombreuses études scientifiques qui aboutissent à la même conclusion : suivant l'exemple américain, l'espérance de vie de nos enfants sera plus courte que la nôtre. Des conséquences de l'épidémie mondiale d'obésité à la dure réalité de l'élevage industriel, des véritables raisons de la multiplication de certains cancers à l'ampleur des risques encourus à chaque coup de fourchette, Toxic révèle comment nous en sommes arrivés là. Et comment nous pouvons en sortir, à condition de réagir. Vite. Après avoir enquêté sur l'affaire Dominici, l'assassinat de JFK et les secrets de Coca-Cola, William Reymond dévoile la face cachée de notre alimentation quotidienne. Une chose est sûre : une fois cet ouvrage lu, vous ne regarderez plus jamais votre assiette de la même façon..." (W.Reymond)
_____________________
-Chiffres de l'obésité en France et dans le monde:
La dernière enquête nationale ObEpi, réalisée en 2003 par l'Institut Roche de l'Obésité avec la Sofres, et en collaboration avec l'Inserm et l'Hôtel Dieu de Paris, révèle que l'obésité et le surpoids continuent de progresser en France depuis 1997.La proportion des personnes en surpoids ou obèses a progressé de 36,7% à 41,6% entre 1997 et 2003, soit une augmentation de 13%. Sur la même période, les Français ont grossi de 1,7 kg, et l'obésité massive (ou dite morbide) a doublé.

De plus en plus d'enfants et de personnes âgées touchés19% des enfants français sont touchés par l'obésité ou le surpoids. Après 65 ans, la prévalence de l'obésité est la même chez les hommes comme chez les femmes (autour de 15%).__La France compte plus de 5,3 millions de personnes adultes obèses et 14,4 millions de personnes en surpoids (Enquête emploi Insee 2002, personnes âgées de 15 ans et plus). L'obésité est un problème de santé publique et touche toutes les tranches d'âge et toutes les professions.___Dans le mondeL'obésité est considérée comme une épidémie par l'OMS (Organisation mondiale de la santé). Dans le monde, 300 millions d'adultes sont en surcharge pondérale et, pour la majeure partie d'entre eux, souffrent de pathologies liées à leur poids. Le tiers des personnes en surpoids vivent dans les pays en voie de développement."

-L’obésité avale une part croissante du PIB en Europe :Le coût de l'obésité pour la société est considérable : selon plusieurs études récentes, il atteint presque 1 % du produit intérieur brut (PIB) dans certains pays de la Région européenne de l'OMS. En outre, dans la Région, jusqu'à 6 % des dépenses directes consenties aux soins de santé sont déjà attribuables à l'obésité chez l'adulte. Les coûts indirects supplémentaires, dus aux décès prématurés, à la perte de productivité et de revenu, sont au moins deux fois supérieurs aux coûts directs. En Espagne, par exemple, les coûts totaux imputables à l'obésité sont estimés à 2,5 milliards d'euros par an.

-Obésité : la menace d’une épidémie mondiale -Avec plus de 55 % de la population souffrant de surcharge pondérale, les Etats-Unis détiennent le triste record de personnes souffrant de surpoids. L’obésité et le surpoids constituent de véritables problèmes de santé publique.__L’obésité et le surpoids sont particulièrement présents dans certaines minorités américaines, ainsi que chez les personnes ayant un faible revenu et un faible niveau d’éducation. Pas moins de 97 millions d’américains adultes sont ainsi trop gros.

-La progression inquiétante de l'obésité en France
>Surpoids et obésité
-Près de 6 millions d’obèses en France
-Aux Etats-Unis, l’obésité diminue l’espérance de vie des jeunes :

"...« Ce qui fait la particularité des États-Unis, c’est surtout le nombre important d’obésités dites morbides, c’est-à-dire à haut niveau de sévérité avec des risques de complications. La prévalence chez les enfants et les adolescents du diabète de type 2, par exemple, est bien supérieure à ce qu’on peut observer en France », constate le professeur Jean-Philippe Girardet, chef du service de gastro-entérologie pédiatrique à l’hôpital Armand-Trousseau à Paris.
Selon lui, il existe plusieurs explications à ce phénomène. « Il y a d’abord un facteur génétique. Nous savons aujourd’hui que l’obésité et ses complications sont plus fréquentes dans certains groupes de population, notamment les Afro-Américains, les Hispaniques ou certains Indiens », souligne le médecin. Une autre explication à cette forte prévalence de l’obésité est liée à un certain nombre de facteurs environnementaux classiques mais particulièrement exacerbés aux États-Unis : la sédentarité, une alimentation riche en aliments gras et sucrés, la perturbation du rythme alimentaire… « Il suffit de se balader dans les centres commerciaux pour constater que les Américains mangent à toute heure de la journée et que les portions servies dans les restaurants sont bien plus importantes que chez nous », explique le professeur Girardet.___Une possible baisse de l’espérance de vie:
Ce médecin prend évidemment au sérieux ces prévisions sur une possible baisse de l’espérance de vie des jeunes générations. « C’est effectivement ce que montrent certaines études épidémiologiques selon lesquelles l’augmentation de la prévalence de l’obésité infantile va entraîner une hausse des affections cardio-vasculaires et des cancers. L’obésité, en effet, est aussi un facteur de risque pour le cancer, en particulier celui du sein et du côlon », précise le professeur Girardet, qui tient toutefois à « nuancer » ces prévisions, basées sur des « calculs qui restent théoriques ». « Un élément à prendre en compte est le fait que les derniers chiffres en provenance des États-Unis montrent une certaine stabilisation de la prévalence de l’obésité et du surpoids », ajoute le praticien parisien
..."
-L'obésité coûte deux fois plus cher que le cancer aux Etats-Unis:
""Nous dépensons près de 150 milliards de dollars par an pour soigner des maladies liées à l'obésité", a déclaré Kathleen Sebelius lors d'une conférence sur l'obésité organisée par les Centres de contrôle des maladies (CDC)."La Société Américaine du Cancer estime que le coût des soins contre tous les cancers se monte à 93 milliards de dollars par an", a-t-elle ajouté."Nous sommes donc dans la situation où les maladies liées à l'obésité coûtent presque deux fois plus cher que le coût lié à tous les cancers dans ce pays", a-t-elle conclu..."
-ÉTATS-UNIS : L'obésité coûte de plus en plus cher
-Le surpoids, un gros problème pour les Français
-Quel avenir pour notre système de santé publique ?
_____________________
 - Les GROS ont aussi une Histoire
-Avenir en XXL ?
- (Né)fast food
-Viande à gogo

Aucun commentaire: