Mes articles dans AGORAVOX (qui n'est plus ce qu'il était...) -signés: ZEN)-

samedi 8 mai 2010

Néandertal et nous

Révolution dans les grottes...

___________Du nouveau dans la famille humaine

-Les révolutions en anthropologie préhistorique vont bon train...
Un«tournant dans l’exploration des origines de l’humanité par les moyens de la génétique moléculaire»(Pierre Darlu)

-Notre cousin Néander

-Jusqu'à une époque toute récente , les convictions scientifiques étaient que
Néandertal n'aurait pas contribué à l'ADNmt des Homo sapiens modernes
,qu'il n'y aurait pas eu échange de gènes,malgré un temps assez long de cohabitation, voire sans doute de rencontres et d'échanges dans certaines régions, mais des analyses génétiques plus poussées viennent de montrer que:
Il y a du Neandertal en nous:
_____________________"Il y a du Neandertal en nous. Du moins si nous sommes "non africains". Dans ce cas, 1 % à 4 % de notre matériel génétique a pour origine Homo neanderthalensis. Nous nous croyions simples cousins, issus d'un ancêtre commun. Nous nous découvrons aussi métissés avec cet humain disparu. C'est la conclusion la plus spectaculaire tirée de l'étude de l'ADN prélevé sur trois os de néandertaliens vieux d'environ 40 000 ans, issus d'une grotte croate.
___Pour la première fois, le génome nucléaire d'un homme fossile est séquencé, à hauteur de 60%. Son analyse est publiée, au terme de quatre années d'efforts, dans la revue Science, vendredi 7 mai, sous la direction de Svante Pääbo, de l'Institut Max-Planck,Homo sapiens, l'homme moderne et celui de Neandertal.
___Conclusion aujourd'hui invalidée par les mêmes chercheurs, qui ne cachent d'ailleurs pas leur surprise. "L'équipe était contre cette hypothèse, ce qui, d'une certaine manière, renforce nos résultats", rappelle David Reich (MIT et Harvard), cosignataire de l'étude. Et de rappeler les précautions méthodologiques prises pour se prémunir contre les contaminations par l'ADN des expérimentateurs, éliminer celui des microbes présents dans les échantillons, qui représentaient au départ plus de 95 % des éléments séquencés..." d'anthropologie évolutionniste de Leipzig. C'est à lui que l'on doit la première analyse génétique d'un néandertalien, en 1997.
___Il s'agissait d'ADN mitochondrial (ADNmt), transmis par la mère, d'extraction bien plus aisée que l'ADN nucléaire. En 2004, M. Pääbo et ses collègues avaient conclu que cet ADNmt ne révélait aucun croisement entre
Homo sapiens, l'homme moderne et celui de Neandertal..."
-
A Draft Sequence of the Neandertal Genome

-L'homme de Néandertal révèle ses liens avec Sapiens:
____________________"Madame Sapiens a fait crac-crac avec monsieur Néandertal. Ou l’inverse. Et avec succès reproductif. Mais pas en Europe, lors de l’arrivée de Cro-Magnon, il y a 37 000 ans. C’est une vieille histoire (d’adultère ?) survenue au Proche Orient, il y a environ 80 000 ans. Elle n’a manifestement pas été très fréquente...Cette affaire des relations de parenté et de la possible rencontre des deux humanités les plus proches - Homo sapiens, l’homme moderne apparu il y a un peu plus de cent mille ans en Afrique, et Néandertal - est révélée ce matin dans la revue Science . Par un article exceptionnellement long, traduisant un labeur minutieux et de haute précision. Il constitue un véritable «tournant dans l’exploration des origines de l’humanité par les moyens de la génétique moléculaire», salue Pierre Darlu,2006 à une étude de l’ADN des mitochondries, donc uniquement maternel, de néandertaliens.

Comparer des génomes extrêmement proches l’un de l’autre exigeait de faire appel à des techniques et des tests statistiques très sophistiqués. Outre le séquençage des os fossiles de la grotte de Vindjia, l’équipe s’est donc appuyée sur quelques coups de Carte sondes génétiques sur d’autres fossiles de néandertaliens, recueillis dans trois sites : El Sidron (Espagne, -49 000 ans), la vallée de Neander (Allemagne, -40 000 ans) et Mezmaiskaya (Caucase, Russie, -60 000 à -70 000 ans). Sur le séquençage de cinq êtres humains actuels réalisé pour l’occasion. Et sur celui du célèbre Craig Venter, un généticien américain.

Les généticiens ont obtenu un résultat surprenant, qui éclaire d’un nouveau jour nos relations de parenté avec ce cousin disparu. Ils contredisent les études antérieures, menées sur l’ADN mitochondrial exclusivement maternel, qui n’avait trouvé aucune contribution néandertalienne à notre génome, menée tant par Catherine Hänni (Ecole Normale Supérieure de Lyon) en 2006 que par Pääbo. Semblant donner ainsi raison à ceux des préhistoriens convaincus qu’homo sapiens, après sa sortie d’Afrique par le Proche Orient, n’avait jamais fricoté avec les néandertaliens qui occupaient alors une large part de l’ancien monde, de l’Espagne à la Sibérie..."

-ADNmt de H. sapiens et H. neanderthalensis
-Nouveau ramdam chez nos vieux ancêtres

-Neandertal nouvelle version
-Les Hommes récents - Neandertal
-La disparition des neanderthaliens
-Comparaison Neandertal Sapiens
-Où est passé Néandertal?

-Qui est notre cousin Neandertal ?
-Préhistoire - Jean-Louis Heim, Neandertal
-Le père de nos pères... serait néandertalien
___________________
-(Petite?) révolution dans l'évolution
-Bon anniversaire Darwin!

Aucun commentaire: