Mes articles dans AGORAVOX (qui n'est plus ce qu'il était...) -signés: ZEN)-

lundi 27 septembre 2010

Allemagne: xénophobie?

Merkel sur la vague?

Thilo Sarrazin veut bouter les Sarrasins..et les pauvres.

______________"..Dans un sondage organisé par l’édition dominicale du quotidien populaire à grand tirage « Bild », 51 % des 501 personnes interrogées se disent en grande partie d’accord avec les propos de M.Sarrazin contre seulement 9 % qui rejettent ses déclarations. Matthias Matussek, journaliste du magazine « Der Spiegel » estime que le social démocrate « a crevé l'abcès », et Gerda-Marie Schönfeld publie dans l’hebdomadaire « Stern » un article intitulé « Sarrazin hat Recht » (Sarrazin a raison)..."


__________________-"L'Allemagne court à sa perte" (Sarrazin)
Difficile d'apprécier l'ampleur du mouvement xénophobe en Allemagne, d'autant plus qu'il n'est pas nouveau, sans être véritablement structuré, sinon sous forme de groupuscules déjà anciens.

-Schwarz auf Weiß avait déjà dénoncé le racisme en Allemagne. Des violences contre des immigrés, turcs notamment, dont les industriels avaient et ont besoin, ont déjà eu lieu depuis des années, notamment des meurtres xénophobes.
_________-Mais, depuis quelques semaines, il semble que l'on ait franchi une étape nouvelle, l'exemple venant de haut. Posture "décomplexée" d'un membre de l'institution: l'affaire Sarrazin, "héros populaire" pour der Spiegel, qui a dû finalement démissionner de la Bundesbank pour les propos qu'il a tenus, vient au premier plan de l'actualité , comme révélatrice d'un mouvement de fond et des clivages de la société allemande.
Il n'en était pas à ses débuts :"...
Thilo Sarrazin, ce sexagénaire moustachu, a accumulé ces dernières années les déclarations sulfureuses.Lorsqu’il était responsable des finances mal en point de la ville de Berlin, le social-démocrate défrayait la chronique avec des sorties sur les plus pauvres, très nombreux dans la capitale allemande. Il avait concocté un menu pour prouver aux bénéficiaires de l’aide sociale qu’on pouvait se nourrir de façon équilibrée avec 4,50 euros par jour. Plus tard, il conseillera aux plus modestes, face aux augmentations des charges locatives d’enfiler un pull et de baisser leur chauffage..."
-Bien que réprouvé d'abord par A.Merkel, ses sorties xénophobes finissent par amener le chancelière à durcir son discours sur l'immigration, à surfer sur la vague. Les thèses racistes de Thilo Sarrazin divisent l'Allemagne. Racisme qui semble croître, du moins dans ses manifestations visibles.
Les dessous de l’Allemagne nous sont souvent mal connus.
Cette affaire n'est-elle qu'un épiphénomène ou est-elle révélatrice d'un mouvement profond, qui touche de nombreux pays d'Europe, un racisme qui se développe, sur fond de crise économique?
-Comme récemment en Suède, en Suisse, comme en France sous d'autres formes...Des dérives qui ont été encouragées à des fins électoralistes, comme l'affaire récente des Roms. La théorie du bouc émissaire fonctionne, hélas!, trop bien. Elle a un passé déjà ancien.
__________Peut-on parler
d' un racisme européen , qui s'exprime notamment par un désir de sécurisation des frontières? L'absence d'une politique économique d'ensemble, de principes clairs en matière de contrôle des flux migratoires, le désamour vis à vis d'institutions qui ont failli... accentuent les clivages et stimulent les replis nationaux, voire nationalistes, donc xénophobes.
_________
-Délires de Sarrazin, ou quand l’islamophobie rend fou( Marsu)
-Derrière la fin du multikulti, la crise du modèle allemand ?
________________
-Vertueuse Allemagne?

2 commentaires:

Buster a dit…

Bonjour Zen,

Puisque vous faites une référence à l'article de Marsu, je m'étonne tout de même de l'apparente différence d'approche entre les 2 articles.
Vous ne semblez voir dans tous ces mouvements, assez différents les uns des autres, qu'une seule et même motivation qui serait évidemment le racisme.
Ce qui vous suffit pour condamner, sans chercher à y réfléchir plus loin, les interrogations multiples qui sont posées.

L'article de Marsu, si je l'ai bien lu (et dont vous dites du bien par ailleurs) me semble aller beaucoup plus loin que le vôtre dans les questions, et les réponses, sur les dangers de l'islam face à nos sociétés laïques, tout en condamnant fermement et justement toute approche racialiste du type de celle de Sarrazin.

Vous me semblez totalement occulter de votre côté les craintes qui s'expriment sur le féminisme et sur la laïcité, ainsi que sur des propensions de l'islam à être également, en plus d'une religion, un système politique qui ne s'accommode guère d'une opposition à ses idées et qui garde toujours des volontés expansionnistes.

Ces craintes vous sont-elles totalement étrangères ?
Vous semblent-elles totalement infondées ?
Et les personnes qui se les posent ne seraient alors que des racistes ?

Marcel Thiriet a dit…

Bonjour Buster,

Bien sûr que l'article de Marsu est bien meilleur que le mien et va plus loin.
Je n'ai fait qu'un billet de portée limitée, comme chaque matin ou presque, en un temps très limité, sans vouloir être exhaustif, connaissant assez bien l'Allemagne. Je ne suis qu'un passeur, pointant surtout des articles qui me semblent intéressants.
Puisqu'il faut encore me justifier... je n'ignore pas les dangers que représentent les objectifs de certains groupes se réclamant de l'islam radical, waahbisme notamment...et leurs conséquences. J'en ai parlé par ailleurs plusieurs fois, sur mon blog et sur AV , comme vous le savez...
J'ai lu attentivement de Olivier Roy: "l'Islam mondialisé" et de Abdelwahab Meddeb "La maladie de l'Islam", entre autres...
Je ne comprends pas le sens de la dernière question