Mes articles dans AGORAVOX (qui n'est plus ce qu'il était...) -signés: ZEN)-

vendredi 4 février 2011

France: nouvelle Marine?

La France s'offre une nouvelle Marine

Opération séduction

_Changement de look . Succession et campagne électorale obligent...
Un
Lifting impressionnant.
Entièrement rénovée: blonde attractive , avenante, moderne, dynamique, rassurante, surfant sur l'air du temps, les problématiques d'actualité. Une nouvelle droite ou un changement purement cosmétique? Un vrai printemps?
Elle s'engage résolument dans la brèche des faillites de la droite au pouvoir et des erreurs de la gauche sans projet
. Elle épouse en paroles toutes les misères, toutes les colères, par ces temps de crise. Elle colle au rejet spontané d'une certaine mondialisation, au désir légitime d'un certaine souveraineté retrouvée, dans un patriotisme de bon aloi en apparence.
Elle garde les mêmes tendances au rejet de l'"étranger", tout en lissant le discours, en arrondissant les angles,en infléchissant le propos. Un
replâtrage idéologique, qui ne passe pas dans la vieille garde.
Un glissement vers les
ultra-laïques de circonstance. Un grand écart entre les fondamentaux non reniés (sauf sur des "détails") et les nouvelles valeurs proclamées, qui veulent coller habilement à l'électorat le plus large.
Une conversion républicaine et laïque qui n’est qu’un leurre et un "programme" sans surprise
.
__________Point de vue d'un internaute: "Quand dans la même émission, Marine Le Pen, fustige les travailleurs immigrés et que l’instant d’après elle demande la présence de l’armée pour protéger nos multinationales qui exploitent et pillent les richesses d’autres pays, on comprend que son seul objectif est la défense du capitalisme ! C’est souvent à cause de cette colonisation économique, que les populations spoliées n’ont d’autre choix que l’immigration.Faire croire à la protection de la classe ouvrière, alors que le FN n’a aucune proposition qui remette en cause les intérêts des plus riches est une véritable escroquerie. Taxer les profits, renationaliser les entreprises ou interdire les licenciements, tout cela est un sujet tabou dans le parti. Ses propositions économiques n’ont rien à envier aux régressions sociales de Sarkozy : fin des 35 h, casse du code du travail ou destruction des protections sociales. Le programme du FN est dans la droite ligne de l’UMP : non remplacement des départs à la retraite dans la fonction publique, destruction de l’hôpital public et privatisation de l’éducation. Il propose même de « travailler plus pour gagner plus »... comme Sarkozy ! Sa seule réponse à la mondialisation est un protectionnisme qui ne remet jamais en cause l’exploitation capitaliste, et ne s’attaque pas au pillage de l’Etat par une minorité de privilégiés.
Faire vibrer la fibre nationale et patriotique pour endormir les électeurs et détourner leur attention.Ses propositions fiscales de suppression des impôts les plus justes (impôt sur le revenu, ISF, cotisations patronales) profiteraient aux riches et empêcheraient le financement de services publics utiles à la population (santé, éducation, transports, assurance chômage...) En revanche pour ce qui est de l’impôt le plus injuste, la TVA, il ne souhaite évidemment pas le remettre en cause. Tuer les impôts comme le veut le FN, c’est tuer toute politique de solidarité et de redistribution des richesses en faveur des plus démunis. Cette politique inégalitaire a besoin d’un bouc-émissaire. Ce n’est pas aux riches et aux spéculateurs qu’il veut faire payer la crise mais aux immigrés, et en filigrane à tous les salariés ! Le FN cherche à diviser français et étrangers, ce qui lui évite de s’attaquer aux vrais responsables. Son programme au service des plus riches n’a rien d’anticapitaliste et aggrave les inégalités. Le capital et la bourgeoisie n’ont rien à craindre du Front National..._Le FN, parti ouvrier ? Faux ! Quand les travailleurs se mobilisent pour défendre leurs droits, où est le FN ? Quelqu’un l’a-t-il vu lors des manifestations pour les retraites ? Non ! Car il est hostile à toute organisation du mouvement ouvrier, il dénonce systématiquement les activités des syndicats. Il souhaite d’ailleurs les remplacer par des corporations bien inoffensives où les travailleurs et les patrons auraient soi-disant les mêmes intérêts. Il est vrai que le FN ne semble pas connaître la réalité de la souffrance au travail ou les accidents du travail puisqu’il n’en parle jamais. Ne nous trompons pas de colère ! Le Front National doit être combattu par une vraie politique d’alternative au capitalisme. Comme Nicolas Sarkozy a brouillé les pistes en citant Jaurès, en promettant tout et son contraire, en fustigeant le capitalisme ou en félicitant les fonctionnaires, Marine Le Pen continue la déstructuration du discours politique par rapport aux réalités sociales. Par temps de crise, islam et immigration font toujours le bonheur du populisme d’extrême droite..
."
_Normopathie nationale: un parti attrappe-tout ?

Aucun commentaire: