Mes articles dans AGORAVOX (qui n'est plus ce qu'il était...) -signés: ZEN)-

vendredi 27 mai 2011

Euro: avec ou sans ?

Avis de tempête

Turbulences en cours...l'Euro(pe) va mal

"Il est de curieux moments, dans l’histoire des hommes, où il devient impossible de continuer sans de grands changements....lesquels sont perçus comme inacceptables. L’euro- système, devient contre toute attente, une fabuleuse machine régressive hors de contrôle....mais s’en séparer, peut nous diriger vers d’autres formes de régression que beaucoup redoutent. On ne peut plus faire avec l’euro, mais il est difficile de faire sans lui." (JCW)
____________
__A écouter les diverses voix, souvent modérées, qui s'expriment sur l'avenir de l'euro et de l'Europe, telle qu'elle fonctionne actuellement_une belle idée minée par une doctrine et des pratiques politiques de type néolibéral_ on est pris de tournis et on n'ose à peine croire que la situation ait pris un cours si grave.
__Certains économistes considèrent que
, tel un corset à taille unique, l'Euro est à l'agonie , qu'il y a lieu d'en sortir au plus vite, avant que le bateau ne sombre, emporté mécaniquement par sa propre logique de fonctionnement et son asservissement à la haute finance internationale, malgré les efforts désespérés mais tardifs de certains membres, comme l'Allemagne, ne voulant pas voir leurs banques mises en péril. Si elle a aidé la Grèce, c'est surtout par intérêt.
_"La crise aurait mis en évidence les aspects de construction artificielle (de l'Europe), qui aurait à peu près fonctionné pendant une période en masquant les inégalités de développement, mais qui se révèlerait aujourd'hui plutôt comme un carcan, au sein d'un union où règne aujourd'hui la cacophonie, l'absence d'un minimum de cohérence et de solidarité, d'intérêts convergents."
_Même Herman Van Rompuy , dans sa logique d'orthodoxie bruxelloise, pense que la zone euro joue sa "survie." Sonner le tocsin pour monter sur le pont? Pour quoi faire? détacher les canots de sauvetage ou réparer le mât et retrouver le cap? Le Titanic aurait pu ne pas couler...
Il apparaît que domine le règne du chacun pour soi, dans une Europe qui n'est plus guère qu'un espace de libre-échange, construit sur le modèle anglo-saxon depuis quelques décennies.
___Quitter l'euro paraît une solution tentante pour certains pays, mais à quel prix?
« En renonçant à l'euro, un Etat recouvrerait sa souveraineté monétaire et pourrait dévaluer sa monnaie pour regagner de la compétitivité », explique Clemente de Lucia, de BNP Paribas. Les gains risqueraient cependant d'être de courte durée au moment où la demande mondiale chute et où de nombreuses monnaies jouent déjà de leur faiblesse, à commencer par le dollar. Surtout, « sa monnaie serait immédiatement attaquée » et, en quelques jours, « le pays ferait défaut », aucun investisseur ne voulant plus se risquer à acheter sa dette, précise René Defossez, économiste chez Natixis.
C'est du moins ce que l'on pense du côté du monde de la finance.
_Alors, vraie ou fausse crise de la zone euro? L'économiste Fitoussi s'efforce de relativiser:"le fait que l'euro soit fort prouve qu'il est demandé par des marchés financiers qui parient sur la pérennité de la zone. Ces rumeurs sur l'éclatement participent d'une stratégie de peur pour contraindre les Etats à redoubler de rigueur budgétaire."
Stratégie de peur orchestrée peut-être par ceux à qui profite cette rigueur...

_En tout cas, il est urgent de prendre un autre chemin, car cette crise menace les Etats eux-mêmes.
Mais qui montrera le chemin, qui redressera la barre pour éviter l'iceberg ?
Jacques Sapir donne une boussole, qu'il faut sans doute régler.
Nous sommes à un carrefour et face à un dilemne: quitter l'euro, détricoter un système qui s'autodégrade sous la poussée des pressions financières et les diktats des agences de notation, ou seulement colmater les brèches en attendant leur élargissement?
Ne fait-on que repousser l'échéance, "acheter du temps" ?

__Par un avertissement aux liquidateurs de la zone euro, Jean Claude Werrebrouck fait l'état des lieux , dévoile les contradictions et indique les écueils...
__________________
-
Sauver l'euro en le dévaluant?
-Huit propositions urgentes pour une autre Europe
-
La gouvernance économique et le Pacte pour l'euro

Aucun commentaire: