Mes articles dans AGORAVOX (qui n'est plus ce qu'il était...) -signés: ZEN)-

vendredi 10 juin 2011

USA: ça va beaucoup mieux...


...Pour les millionnaires!

Celui qui l'affirme avec force et sans ambages, c'est
un parlementaire du Vermont, Bernie Sanders, à la tribune du Sénat, dénonçant "la guerre en cours", l'absurdité et la cruauté d'un système, qui fait payer la crise et l'enrichissement vertigineux d'une minorité d'hyperprivilégiés aux plus démunis et aux classes moyennes.
"
There is a war going on in this country – the super rich against the rest of us"...
-"
1% des Américains possèdent autant que les 90 % autres, dit-il. Il y a 30 ans, une famille à un seul salaire avait plus de revenu disponible qu'une famille à deux salaires aujourd'hui..."

_______Dans un discours d'une dizaine de minutes, il fustige avec lucidité (et quelle énergie!) les tares d'une société qui court à la ruine, par la rapacité de grandes banques et d'individus privés, aveuglés socialement et politiquement.
Dans un
autre discours-marathon de huit heures, Bernie analyse dans le détail les méfaits de l'oligarchie au pouvoir. .
Etonnant de la part d'un vieux parlementaire US, qui ne mâche pas ses mots, pour qui ce q
u'il est convenu d'appeler "la crise" n'est qu'une immense escroquerie.
Un autre américain,
John R.MacArthur, avait déjà fait l'analyse d'un "système de castes" qui favorise les dérives que l'on connaît.

____Certains millionnaires auraient-ils été sensibles à la sévérité des propos de Bernie?
En tous cas,
un petit nombre, se disant conscient de l'état de délabrement des finances publiques, mais sans remettre en question le système qui les avantage, demande au Président de ne plus être exempté d'impôts, d'être même taxé davantage, pour faire face (rien que ça!) à la dette abyssale du pays. Une pétition circule. On y parle de Wealth for the Common Good , une thématique qui avait disparu à Washington.
C'est l'appel des "millionnaires patriotiques", candides ou courageux (?), mais pas révolutionnaires, prêts à mettre la main au portefeuille. Pour redorer leur image écornée? La peur serait-elle le début de la sagesse?
Même multipliés par 10, leurs impôts ne risqueraient pas de les amener à finir leur vie sous les ponts de New-York. L'aboutissement de leur voeu a cependant peu de chances d'arriver... Ils ont écrit une lettre à Obama:
Dear Mist
er President,
We are writing to urge you to put our country ahead of politics. For the fiscal health of our nation and the well-being of our fellow citizens, we ask that you increase taxes on incomes over $1,000,000. We make this request as loyal citizens w
ho now or in the past earned an income of $1,000,000 per year or more. Our country faces a choice - we can pay our debts and build for the future, or we can shirk our financial responsibilities and cripple our nation’s potential. Our country has been good to us. It provided a foundation through which we could succeed. Now, we want to do our part to keep that foundation strong so that others can succeed as we have.Please do the right thing for our country. Raise our taxes."

__Bientôt un telle démarche de la part des plus grandes
fortunes françaises, pour qui la crise n'est qu'un mot?..
-"Monsieur le Président Sarkozy, s'il vous plaît, pour le bien de notre pays, augmentez nos impôts!..."

Non, je rêve...
__________
Dessin de Bloëm (Dijonscope)

Aucun commentaire: