Mes articles dans AGORAVOX (qui n'est plus ce qu'il était...) -signés: ZEN)-

mardi 3 janvier 2012

On ne nous dit pas tout...

C'est bien vrai!

_S'il peut (doit?) y avoir certains aspects tenus secrets dans la gestion des affaires politiques, notamment en matière de défense, le culte du secret par intérêt y est désastreux et le mensonge ou l'omission condamnables, quand il est question de défendre les copains d'abord...
__Comme disait déjà Jacques, avant Anne, on nous cache tout...ou du moins pas mal de choses.
Par exemple, l'état réel de l'économie et du chômage au bilan arrangé, le diktat des marchés sur la politique,
l'Europe sous tutelle, les relations dangereuses entre la spéculation financières et les finances publiques, l'absence de solutions envisagées pour sauver l'euro, malgré tous les sommets de la dernière chance, l'annonce des futurs plans de rigueur...certaines affaires
__On parle d'un
Karachi caché.
Comme des aventures de Sarko et ses frères _________________

_Mais plus fort!..
_______________Qui a censuré les propos de Nicolas, ses
vœux (pieux) , qui sont en fait des
aveux (sérieux)?
___Voici la
version non expurgée, trouvée par un internaute ( aussi imaginatif que facétieux)
Jugez vous-mêmes:

Mes Chers Compatriotes,

L'année 2011 s'achève. Elle aura connu bien des bouleversements.

Depuis le début de la crise, qui en trois ans a conduit à plusieurs reprises l'économie mondiale au bord de l'effondrement, je ne vous ai jamais dissimulé la vérité sur sa gravité, ni sur les conséquences qu'elle pouvait avoir sur l'emploi et sur le pouvoir d'achat, des conséquences évidemment aggravées par l’incurie de ma propre politique socioéconomique.

Cette crise qui sanctionne 30 années de désordres planétaires dans l'économie, le commerce, la finance, la monnaie, cette crise inouïe, sans doute la plus grave depuis la deuxième guerre mondiale, cette crise n'est pas terminée, et elle ne fait qu’amplifier de manière dramatique les conséquences de mes choix calamiteux..... (etc...)

Aucun commentaire: