Mes articles dans AGORAVOX (qui n'est plus ce qu'il était...) -signés: ZEN)-

mercredi 9 mai 2018

You are fired!

Mon patron est sympa
                                Pour éviter beaucoup de temps perdu, une confrontation pénible et des explications superflues, il m'a envoyé un SMS m'invitant sans animosité à chercher un autre employeur.
    Vous êtes viré!   Non, ce n'est pas du cinéma.
           C'est rapide et plus cool.
  Aucun éclat de voix, aucun prise de bec. Tout se passe en douceur, avec une grande économie de moyens. Je prends sans tarder le chemin de chez Paul (emploi).
     Il faut po-si-ti-ver!
  Je suis viré. Mais je n'ai pas encore compris. Aucune faute professionnelle. Dégraissage? Délocalisation? On ne m'a pourtant pas proposé d'emploi en Roumanie ou en Malaisie...
   Pourtant, la compagnie avait investi récemment dans des machines très modernes. Mais le SMIC, c'est encore trop, sans doute.
     Les actionnaires ont tranché. Pas les petits, les gros, les investisseurs financiers, institutionnels. Pas moins de 14% de retour sur juteux placements. Il faut bien vivre.
   Il paraît que c'est devenu légal, qu'ils disent.
      Pour me consoler , en attendant un autre hypothétique emploi, dans le cadre de la nouvelle donne macronienne, je me console comme je peux en lisant le livre d'un ancien DRH,  qui raconte comment certaines entreprises se débrouillent pour s'alléger.
   Didier Bille, viré lui aussi, faisait scrupuleusement son boulot, en appelant un tel ou une telle, et en lui déclarant de manière fort civile: Bonjour! Asseyez-vous. La société a décidé de se séparer de vous....
  On n'en saura pas beaucoup plus. Les voies du Boss sont impénétrables. Certains ne s'en remettent pas.
   Ils attendaient des motifs valables et argumentés, selon les formes et les procédures du droit du travail. Même aminci et allégé, il reste quelques règles... On n'est pas au pays des contrats zéro heure. Et recourir aux prud'hommes est devenu plus problématique et difficile.
      Est-ce seulement une question d'"éthique"
                           Non, un problème de justice sociale.
____________________________

Aucun commentaire: