Mes articles dans AGORAVOX (qui n'est plus ce qu'il était...) -signés: ZEN)-

mardi 27 mai 2008

Agriculture et spéculation

Enfin, une prise de conscience ..tardive.
Reste à intervenir sur les causes...

Le Parlement Européen « préoccupé » par la spéculation sur les grains met en cause la politique des banques centrales:
"Dans une résolution votée le 22 mai, le Parlement se déclare « préoccupé par les effets que la spéculation sur les produits alimentaires de bases, notamment par les fonds alternatifs (hedge funds ) de matières premières, engendre pour la faim et la pauvreté ; invite la Commission à analyser l’impact de la spéculation sur les prix des denrées alimentaires. » Il souligne que la « crise alimentaire est étroitement liée à la crise financière au cours de laquelle les injections de liquidités auxquelles ont procédé les banques centrales pour prévenir des faillites sont susceptibles d’avoir intensifié les investissements spéculatifs dans les produits de base. » Les parlementaires considèrent que les politiques du FMI et de la Banque Mondiale privilégiant les monocultures d’exportation au détriment de l’agriculture vivrière sont responsables de la situation actuelle."

-La famine mondiale
-L’agriculture a été sacrifiée sur l’autel du marché:
« Il y bien longtemps que les campagnes du monde ont été saignées à blanc, que l’agriculture a été sacrifiée sur l’autel du marché. Destruction de cultures pastorales ancestrales en Afrique où des peuples d’agriculteurs millénaires ont été broyés, politiques agricoles peu subventionnées ou méprisées au profit de l’industrie et de l’exploitation des matières premières laissant une agriculture vivrière ou de subsistance en lambeaux. »
-La spéculation sur les matières premières ou comment s’enrichir sur la faim dans le monde
-Banques et investisseurs spéculent ouvertement sur la famine mondiale | AgoraVox
Edifiant! >>"... Bloomberg rapportait le 20 août 2007 les conseils avisés de cinq des plus "respectés" investisseurs et conseillers financiers de la planète. Et ce n’est pas triste... Tous recommandaient d’investir massivement dans le secteur des denrées alimentaires, Goldman Sachs en tête. "S’il y a un ralentissement mondial de l’activité, ça n’affectera pas les produits agricoles car les gens continueront de manger (...) L’acier, le fer et le nickel souffriront, mais les gens continueront d’acheter du pain et des pommes de terre", déclarait Sean Corrigan (Diapason Commodities Management, Suisse) en charge d’un portefeuille de 6 milliards de dollars. "Il y a trois milliards d’Asiatiques (...) qui ne perdront pas leur appétit à cause d’un problème aux Etats-Unis", affirmait aussi Jim Roggers, ancien associé de George Soros. Pour Marc Faber, les prix des matières premières agricoles étaient relativement "attractifs", citant aussi les perturbations climatiques qui menacent et qui feraient monter les prix...(N)
------------------------------------------------------------
-Multinationales et agriculture
-Famine mondiale : causes, remèdes ?
-Agriculture : small is beautiful : REINVENTER L'AGRICULTURE;;;

2 commentaires:

Alain Vernassa a dit…

Cher Marcel,

Excellent article, avec lequel je suis entièrement d'accord, hélas ....
Mais d'une "protestation" formelle, à des actions réelles, pour changer cet état de choses, re-hélas, il y a un monde : celui que nous sommes obligés de subir, à la place de celui que nous mériterions...
Merci quand même de continuer à éveiller nos consciences...

Sisyphe

Marcel Thiriet a dit…

Oui, Sisyphe, la critique de la B.M, du FMI et l'OMC de la part de Bruxelles, cela ne manque pas de ...sel!
Je croyais rêver .Pascal Lamy et DSK vont mal dormir...

Paroles, paroles???...