Mes articles dans AGORAVOX (qui n'est plus ce qu'il était...) -signés: ZEN)-

vendredi 13 mars 2009

Juger GW BUSH ?


Deux poids, deux mesures...
Une chaussure symbolique manquant sa cible d'un coté, une catastrophe humaine et politique bien réelle de l'autre...La prison pour une godasse, l'impunité pour un désastre


Le journaliste lanceur de chaussure contre Bush , lors d'une conférence de presse à Bagdad, est condamné à trois ans de prison...

Pendant ce temps, L'ancien Président des USA entame en toute liberté et sérénité une tournée de conférences très lucratives, comme si la page était définitivement tournée des années d' engagement désastreux en Irak ,de mensonges éhontés ,de réduction des droits (Patriot Act), de légitimation de la torture, de politique économique qui a conduit au désastre que l'on sait..

.Un véritable procès pourra-t-il un jour avoir lieu ? Quand les conditions d'un authentique tribunal international pourront-elles être rassemblées ? Faut-il etre aussi prudent et réservé que cet auteur?

__________________________________
-Au Congrès américain, le procès de George W. Bush
George W. Bush accusé d'avoir menti pour favoriser une guerre, fabriqué de fausses preuves, mis des citoyens sur écoute, légitimé la torture, piétiné la Constitution, ordonné des détentions illégales... Cela ne s'est pas passé dans le local d'un groupuscule de l'extrême gauche américaine, mais vendredi, dans une grande salle du Congrès, sur la colline du Capitole, à Washington, devant la prestigieuse Commission des affaires judiciaires de la Chambre des représentants ! Les médias n'en n'ont guère parlé, parce que cela fait partie de la routine des nombreuses auditions du Congrès américain, des auditions essentielles dans la culture démocratique de ce pays.Ce à quoi l'on a assisté vendredi, c'est à une tentative, préparée par un député (Dennis Kucinich, de l'Ohio), de déclencher une procédure « d'impeachement » contre le président Bush. Cette même procédure qui avait été engagée contre Bill Clinton dans le cadre de l'inoubliable affaire Monica Lewinsky. La proposition de résolution de Kucinich, qui peut être lue ici, n'a, de l'avis général, aucune chance d'aboutir. Mais au moins, après une campagne intensive, l'ancien maire de Cleveland a réussi à provoquer un débat.Que la présidente (démocrate) de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, ait donné son aval à ces auditions, assez rudes pour le président américain, n'allait pas de soi. En 2007, elle en avait écarté l'hypothèse (« Je n'ai pas de temps à perdre », avait-elle alors déclaré). La campagne présidentielle aidant, elle a changé d'avis. Une majorité de représentants (229 démocrates et 9 républicains ) a également donné son feu vert.Les auditions, qui se sont déroulées devant la commission judiciaire du Congrès le 25 juillet dernier, ne sont pas sans intérêt. Les accusations sont très rudes. Le républicain Lama Smith, dans le rôle de l'avocat de la défense, a considéré qu'il ne s'agissait que d'une « thérapie de groupe pour calmer sa colère », et dont le seul résultat serait un « impeachment sur la crédibilité du Congrès »...

-Le juge Garzon croit venu le temps de « traduire » Georges W. Bush devant un tribunal :
"Le juge espagnol Baltasar Garzon, qui avait cherché à faire juger Augusto Pinochet, estime qu’il est temps que le président américain George Bush et ses alliés soient traduits devant un tribunal pour répondre du conflit irakien. Dans une tribune publiée le 20 mars 2007, à l’occasion du quatrième anniversaire de l’invasion du pays par les États-Unis et leurs alliés, le juge Garzon affirme que le conflit irakien a été « l’un des épisodes les plus sordides et les plus injustifiables de l’histoire récente de l’humanité ». […] « Nous devrions étudier plus attentivement l’éventuelle responsabilité pénale des personnes qui sont, ou qui ont été, responsables de cette guerre et voir s’il existe suffisamment de preuves pour qu’elles en répondent », écrit le magistrat dans le quotidien El Pais.Le 16 mars 2004, un rapport de la Chambre des représentants préparé par le démocrate Henry Waxman dresse l’inventaire des exagérations, approximations et mensonges dont l’administration Bush s’est rendue coupable afin de favoriser l’invasion de l’Irak. « Notre banque de données a recensé 237 déclarations trompeuses faites par le président Bush, le vice-président Cheney, le secrétaire [à la défense] Rumsfeld, le secrétaire [d’État] Powell, la conseillère pour la sécurité Rice. Ces déclarations ont été faites au cours de 40 discours, 26 conférences de presse, 53 entretiens, 4 déclarations écrites, et 2 dépositions devant le Congrès. La plupart des déclarations étaient trompeuses parce qu’elles exprimaient une certitude là où il n’en existait aucune, ou omettaient de mentionner les doutes des services de renseignement. Mais 10 de ces déclarations étaient purement et simplement fausses » (Le Monde diplomatique).

-George W. Bush devrait-il être arrêté à Calgary, en Alberta, et jugé pour crimes internationaux ?:
"...Un nombre croissant d’études juridiques d’universitaires (qui )utilisent des éléments de preuve déjà disponibles dans la sphère publique pour établir que George Bush et ses subalternes ont violé de nombreuses lois nationales et internationales, y compris les Conventions de Genève et les instances de l’ONU interdisant la torture. Philippe Sands, Francis Boyle et le professeur Michael Mandel de l’Osgood Hall Law School, trois des juristes internationaux les plus actifs, ont démontré que George Bush et son cabinet de guerre avaient transgressé le droit international, à de très, très nombreuses reprises. De fait, la liste est longue des juristes qui cherchent à amener l’ex-président américain devant la justice. Avec son nouveau livre, The Prosecution of George W. Bush for Murder, Vincent Bugliosi, ancien procureur dans l’affaire Charles Manson, ajoute sa voix à la foule ..."

-Agoravox TV : George W. Bush accusé de meurtre
-La mise en examen de George W. Bush pour meurtre
-George W. Bush dénoncé pour ses 935 mensonges sur l’Irak
-Les deux mandats de George W. Bush
-Faut-il juger les années Bush ?

-Trois ans de prison pour le journaliste irakien lanceur de chaussures

Aucun commentaire: