Mes articles dans AGORAVOX (qui n'est plus ce qu'il était...) -signés: ZEN)-

vendredi 20 janvier 2012

Du climat et des hommes

Histoire et climatologie

__Le climat est parfois évoqué dans l'explication de certains événements du passé comme une cause, un événement déclencheur de transformations historiques soudaines ou lentes.. Comme aujourd'hui on se réfère souvent à la sécheresse somalienne pour comprendre une baisse démographique tragique, on met en exergue une succession de mauvaises récoltes pour éclairer les conditions d'apparition de la Révolution Française, comme déclencheur de la colère populaire.
Mais est-ce si simple? Si certaines conditions climatiques tiennent une place dans certains événements courts ou longs du passé, elles ne peuvent à elles seules être un élément explicatif. Le cas du Groenland , que l'on commence à mieux comprendre, le montre bien.
__Comme le remarque Emmanuel Le Roy Ladurie, qui s'intéresse à l'influence du climat, dans la perspective d'une histoire totale,
"En ce qui concerne la Révolution française (compte tenu des facteurs sociohistoriques de longue durée et nullement écologiques dans leurs principes), les déclics de type météorologique vont s’imposer sans crier gare à partir de l’automne 1787. Jusqu’alors, tout était calme depuis une grosse dizaine d’années en ce qui concernait les problèmes de l’alimentation populaire. Mais les pluies automnales excessives des derniers mois de 1787 firent tort aux semailles. L’année 1788 fut « climatiquement incorrecte », trop tiède voire chaude : un coup d’échaudage fut très nuisible à la récolte des blés sur pieds en mai-juin 1788, et l’été 1788 fut chaud mais surtout lardé d’intempéries, grandes grêles, orages… La moisson fut diminuée en volume d’environ 30 % et les prix du grain montèrent fortement en conséquence.
Cette cherté n’engendra aucune mortalité marquante, grosse différence d’avec les disettes antérieures comme celles de 1740 et, a fortiori, de 1709-1710, très « mortalitaires » l’une et l’autre. La France, contrairement à l’ultrapessimisme a posteriori d’Hippolyte Taine, avait fait de grands progrès économiques au xviiie siècle, y compris depuis 1750. Mais le mécontentement social ne fit qu’agiter d’autant plus les foules urbaines et même rurales ou partie d’entre elles. On ne mourait plus, donc on s’agitait. Les émeutes de subsistance et autres mouvements de rue intervinrent dans presque toutes les villes du royaume et dans le Plat Pays, et cela sans interruption, de manière croissante, depuis l’été 1788 jusqu’à l’été 1789. À Paris, deux grandes émeutes de subsistance dans le quartier Saint-Lazare, et autour des barrières d’octroi, prirent place le 13 juillet 1789. On connaît la suite, la politisation violente et même sanglante du lendemain, 14 juillet, prise de la Bastille..."
_La croissance démographique, élément de l'histoire, n'est pas facile à analyser, dans son impact possible sur le climat, dans une perspective écologique.
Des historiens comme Leroy Ladurie, pionnier en la matière, ont montré les incidences du climat sur le cours de l'histoire des hommes, au niveau événementiel ou profond, sans que le climat soit considéré comme une cause mécanique, uniquement déterminante, mais comme une donnée incontournable pour comprendre certains changements de fond, par exemple au niveau de l'agriculture et des habitudes alimentaires, donc des progrès futurs, mais aussi des événements qui ont changé le cours des choses , comme le passage des Huns sur le Rhin gelé ou la défaite de l'armée allemande confrontée à l'hiver russe...
Le climat est donc une donnée de l'histoire des hommes, même si ceux-ci peuvent, selon les époques, s'adapter, moduler leurs rapports aux aléas climatiques,
dans une certaine mesure. Les Islandais vivent bien, les Inuits ne se sont jamais plaints du froid polaire, ni les Saharahouis de la chaleur...Si le climat sibérien se modifie peu à peu en profondeur, nulle doute que ce réchauffement modifiera en profondeur non seulement l'agriculture de la Russie, mais jouera sur le développement démographique de cette région désertée et aura des incidences dans l'économie mondiale.
_____________________________
-Histoire du climat avant 1850
-« Climat et histoire » - La Cliothèque
-Variabilités historiques du climat en Europe
-Le climat au cours de l'histoire

Aucun commentaire: