Mes articles dans AGORAVOX (qui n'est plus ce qu'il était...) -signés: ZEN)-

jeudi 29 juin 2017

En avoir ou pas?...

...Des cravates!
                      Grave question protocolaire dans la nouvelle, jeune et digne Assemblée macronisée.
     Il est des tenues indécentes, que dis-je, provocatrices.
      Siéger sans cravate, comme un certain Mélenchon , c'est faire fi des règles les plus élémentaires de la décence politique.
  A-t-on déjà vu un Macron sans cravate? Ou bien même un Hulot, en Conseil des ministres, col ouvert, par exemple?
    Jean-Luc est d'un sans gêne! De la provocation, je vous dis. Une insulte à l'auguste Assemblée.
         Mais Robespierre était-il encravaté?
         Cicéron aurait bien ri de ces querelles de ficelles ou de chiffons.
             Surtout à une époque qui se veut libérée et macron-rénovée.
                On met l'excentrique Cédric à part, qui n'en fait qu'à sa tête, comme Einstein, toujours mal fagoté.
 Ce n'est plus la belle époque d'un Jack Lang maoïsé jusqu'au cou.
   Déjà, lors des primaires, un vrai dilemme se présentait pour le fringant Bruno Le Maire.  
   Que dis-je? un problème existentiel...Etre ou ne pas être branché, ouvert (comme un col de chemise).
   Personne ne pouvait le cravater pour ça.
______Qu'ils aillent se faire voir chez les Grecs, ces insensés censeurs. Ils ont tait leur révolution vestimentaire, faute de mieux, ces héritiers de Démosthène....
                     Nous avons eu nos Sans-culottes, ils ont leur sans-cravates.
                                                 Il va falloir s'y faire...
      Sans cravates, mais non sans projets
                Ils sont culottés à Athènes!
    Mais ce n'est pas la révolution vestimentaire qui compte.
   Un petit bout de tissu sans importance, mais hautement symbolique.
      A-t-on déjà vu Juncker ou un banquier sans cravate?
   Depuis les Croates de l'armée de Louis XIII, ce morceau de tissu fait des apparitions variées et épisodiques.
Ce régiment de cavalerie légère recevra de Louis XIV, en 1666, le nom de Royal-Cravates
       Noblesse oblige.  
                    Demain, une Europe sans cravate et libérée de la finance qui étrangle?...
   En marche vers la libération des mauvais coups  coûts cous!
__________________________

Aucun commentaire: