Mes articles dans AGORAVOX (qui n'est plus ce qu'il était...) -signés: ZEN)-

mercredi 15 mai 2019

Le sénateur et le saucisson

Gonflé!
          Ainsi donc, la dangerosité attribuée au glyphosate ne serait pas plus élevée que pour certains produits de charcuterie.
       Alors, vite, arrêtons les saucisson!
  En redoublant d'intensité sous le coup d'affaires récentes, en Europe comme aux USA, sans parler de certains pays asiatiques, les groupes Monsanto/Bayer conduisent certains lobbyistes, dûment listés, avérés ou masqués, à se ridiculiser en public. 
   Mais tous les sénateurs ne sont pas de la même farine.
     Si le produit phare de la firme américaine, cédée au plus vite à Bayer, qui s'en mort les doigts, a montré son efficacité redoutable comme défoliant massif pendant la guerre du Vietnam, dont on connaît les effets terribles sur beaucoup d'organismes humains et animaux, c'est sans doute par excès de consommation de charcuterie par la population victime....
    La haute toxicité du fameux désherbant a montré son efficacité, mais a su devenir incontournable dans l' agrobusiness et il devient difficile maintenant d'en faire l'économie, du moins dans un proche avenir, même si certains agriculteurs ont appris à s'en passer.
    La toxicité génétique du produit devient de jour en jour mieux établie, même s'il reste encore beaucoup d'études à mener pour progresser dans la recherche des corrélations et des mécanismes.  Il y a tellement de constats et d'indices majeurs depuis les études déjà anciennes de M.Robin, que le doute est de plus en plus injustifiable.
   Certaines victimes, hélas! ne peuvent plus en parler.
      L'arme du doute, c'est celle des industriels du produit, qui devait être miracle. On n'affirme plus, on insinue, pour retarder le plus possible toute position tranchée ou seulement des mesures définitives de précautions minimales.
    C'est dans la brèche du doute construit à l'aide d'une armée d'avocats que les affaires peuvent continuer. Comme on l'a fait pour l'amiante et même pour la cigarette pendant longtemps. C'est le bon moyen pour temporiser et paralyser toute décision politique responsable.
   Les procès, les débats de haut niveau sont pourtant nombreux et vont se multiplier, mais la résistance intéressée et la culture de l'ignorance et du déni font aussi leur oeuvre.
           Affaire (forcément) à suivre...
____________

Aucun commentaire: