Mes articles dans AGORAVOX (qui n'est plus ce qu'il était...) -signés: ZEN)-

vendredi 17 décembre 2010

Quand le colt fait la loi

L'Amérique et ses (chères) armes

Du goût immodéré pour les armes à feu chez les fils de cow-boys

_"On ne peut jamais savoir ce qu'il peut advenir d'un homme qui possède à la fois une certaine conception de ses intérêts et un fusil." (Georges Clemenceau)
_______________________
____Fait divers récent en Floride:Le coup de folie d'un Américain __-Plus récemment encore en Arizona, "capitale" de "la colère, la haine, l'intolérance

_____Un fait divers comme il s'en passe régulièrement, en Virginie comme en Arizona. Il y en a eu d'autres, vite oubliés... On se souvient, il y a 10 ans, le massacre de Columbine...Michael Moore en a fait un film, discuté sur la forme, mais effrayant sur le contenu. I
Les familles des victimes pleurent, la nation compatit, mais rien ne se passe au niveau de la législation, malgré les protestations et les actions citoyennes de certains groupes déterminés à rompre avec cette "culture" de mort. Parfois des velléités présidentielles de changer les choses, à la suite d'un drame affreux, mais cela n'aboutit jamais. Un candidat à la présidence qui ferait campagne contre les lobbies des armes n'aurait aucune chance d'être élu.


_Rien ne peut et ne doit changer: c'est cons-ti-tu-tio-nnel! (2e amendement).
Sarah Palin donne l'exemple, elle aime même s'exhiber et le business des armes est prospère.
Un
lobbying sur lequel les éventuels réformateurs du système se cassent les dents à tous les coups: la toute puissante
NRA(National Rifle Association)
Un
lobby omnipotent. Surtout soucieux des intérêts de la droite décomplexée
, qui le lui rend bien au Congrès...
Le port d'armes aux USA est en effet une culture, qui s'enracine dans une forte tradition, dont la défense ne peut se dissocier de celle des droits individuels.
Le droit de posséder des armes est quasi-sacré, dans certains Etats plus que dans d'autres. C'est vécu comme un aspect indissociable de la liberté. C'est comme une religion, avec ses rites, ses initiations, ses exercices dés le plus jeune âge, ses expositions, ses congrès...Dans l'Etat de Virginie, l'amour des armes s'exhibe en public.
Les armes à feu aux Etats-Unis surabondent, et encore, on ne connaît que les chiffres officiels...

Cet amour immodéré pour les armes à feu nous paraît incompréhensible . Mais on trouvera toujours Outre-Atlantique des arguments pour en justifier le port et l'usage, (qui pouvait avoir un sens à l'époque où l'Etat constitué et la police n'existaient pas ou peu, où l'isolement des individus dans de vastes espaces nécessitait l'auto-défense contre les dangers omniprésents)
"Tout commence pendant la Révolution américaine. C'est une milice qui est à l'origine de cette révolution, composée de militants appelés "minutemen", du fait qu'ils avaient arme et équipement chez eux e
t devaient être prêts dans la minute lorsqu'ils étaient appelés. Cette révolution a eu lieu de 1775 à 1783, dès lors, les armes possédaient des connotations positives pour les Américains, car c'est ici via les armes qu'ils obtiennent leur indépendance. Ce mouvement est alors renforcé par la conquête de l'Ouest pendant laquelle les Américains ont étendu leur territoire. Ils ont massacré plus de cinquante millions de bisons dans le but d'exterminer les indiens qui vivaient de cette viande. Pendant cette période, on relève l'apparition des «Wanted posters» et des chasseurs de primes. "
___Ce n'est pas l'arme qui tue , disent les adeptes de la NRA, pour se justifier, c'est l'homme... Argument bien hypocrite, purement mercantile, qui vaut aussi pour le couteau de cuisine... Certes, mais l'occasion ne fait-elle pas le larron? Comment expliquer le nombre effarant de morts par armes à feu aux USA. Avec tant d'armes à la maison, sou
vent mises en évidence avec fierté dans le salon, qui sont des incitations aux réglements de compte et aux pulsions des fous...
"
... dans les comparatifs internationaux sur le nombre d’homicides volontaires pour 100 000 habitants, les Etats-Unis voisinent des pays africains, d’Amérique du Sud ou de l’ancienne Europe de l’Est, avec 5,4 homicides pour 100 000 habitants, à proximité de la Namibie, du Kenya et du Pérou, devant la Palestine ! Les pays d’Europe occidentale évoluent entre 0,7 et 2,2…-NDA-)
__Surtout quand les armes surabondent, quand on peut en acheter sans grand formalité, dans les rifle-markets, les grands super marchés du pétard, où l'on peut même, dans certains Etats, se procurer des fusils d'assaut. A la frontière mexicaine surtout, où les narcos viennent faire leur shopping, en passant discrètement la frontère en toute impunité.
___La culture des armes est
mortifère.
-Paradoxalement, grâce à Obama, les v
entes d'armes s'envolent, même si la NRA , grâce à la mâle Sarah Palin, a fait campagne contre Obama, en finançant les Républicains.
God bless (and save) America !
_________________________
War is good for business too
USA: armée toute puissante?
Complexe militaro-industiel
_________________________
Article repris dans Agoravox

Aucun commentaire: