Mes articles dans AGORAVOX (qui n'est plus ce qu'il était...) -signés: ZEN)-

samedi 28 mai 2011

Afghanistan: et maintenant ?

Afghanistan: AN 10

______2011: année charnière ?

_Ce doit être pour cet été.
Le rapatriement des troupes US devrait bientôt commencer, selon la Maison Blanche.
Ce serait l'année de la transition, selon l'ONU , où l'on verrait des "résultats visibles", selon la langue de bois dictée par Washington.
_Pourtant 2010 a été la pire année pour la coalition et les perspectives sont inquiétantes.
"Les déclarations nuancées des chefs d'États, de gouvernement, des ministres, des stratèges, des commentateurs occidentaux ne confirment qu'une seule chose : l'échec de la reconstruction et la progression territoriale des talibans. Chacun préconise d'ouvrir des négociations avec les talibans pour préparer le retrait des troupes occidentales et le transfert de la sécurité aux autorités afghanes.

Sur le plan de la politique intérieure, le Président Karzaï a été élu par défaut, son gouvernement est toujours incomplet et les résultats des élections législatives de 2010 sont toujours contestés. Le nouveau parlement n'a pas encore commencé son activité. L'ONU qui a reconnu les résultats de ces élections et la commission indépendante qui les ont organisées sont souvent accusées de partialité.

Depuis l'été, un conseil national pour la paix, la réconciliation et la réintégration des talibans a été mis en place à Kaboul. Le gouvernement et ce conseil font tout pour que les talibans acceptent de partager le pouvoir, mais les talibans refusent de discuter cette proposition tant que les armées étrangères n'ont pas quitté le pays.

Sur le plan économique, l'échec est encore plus grave. Une étude de l'AREU (Afghanistan Research and Evaluation Unit) publiée le 29 décembre dernier à Kaboul indique que 70% de la population afghane souffre d'insuffisance alimentaire. En conséquence, le PAM a lancé un appel à l'aide et demande 678 millions de dollars pour nourrir 8 millions d'Afghans, non seulement dans les périphéries urbaines mais également dans les campagnes.

En matière de sécurité, l'échec de la reconstruction est tel que ceux et celles qui ne bénéficient pas de la protection d'un chef de guerre ou de tribu ne peuvent pas sortir de chez eux sans risquer d'être enlevés, rançonnés, violés, tués.

Depuis 9 ans, tous les efforts entrepris par les militaires occidentaux dans les campagnes (Provincial Rehabilitation Team) n'ont abouti à rien. Au contraire, les quelques kilomètres de route ou de canaux construits, les quelques tonnes d'engrais ou de semences distribuées au nom du développement, les médicaments l'ont été ponctuellement, au coup par coup, sans vision globale ni politique définie. Seule a compté l'arrière-pensée de monnayer le corps et l'esprit des chefs de guerre ou de village pour les amener à déposer les armes. Tout ceci discrédite le pouvoir central et la gouvernance afghane. Pour les ruraux, les seuls acteurs sur le terrain sont les ONG et les militaires.

Coût du gaspillage (rien que pour les États-Unis) depuis 2002 : 55 milliards de dollars (d'après un rapport de l'inspecteur général américain pour la reconstruction afghane cité par RFI/Internet le 3.11.2010). Où est passé cet argent dépensé par 7 000 ONG privées présentes sur le terrain?.."
_Les transferts de sécurité devraient être faits.
On en est loin...
Mais il est recommandé de ne pas douter!
Cela ressemble fort à certains épisodes de la guerre du Vietnam, quand le général Westmoreland annonçait pour demain le retour au pays. Toujours pour demain...
Et pourtant, il faut savoir arrêter une guerre.
_L'Europe suit sans broncher. La politique canadienne ne varie pas. L'Angleterre envisage un retrait dès 2011.
_La France reste officiellement droite dans ses bottes. On oublie les morts. (1)

__________________Mais des galonnés, et non des moindres, font valoir leur liberté de parole:
le général Desportes pousse un coup de gueule:
"L’Europe mène sa guerre la plus longue « ever », elle le fait avec des effectifs extrêmement importants et elle n’existe pas. Cela donne une résonance nouvelle aux propos du Ministre de la Défense Hervé Morin, qui affirmait fin octobre dernier : « L’Europe est devenue un protectorat des Etats-Unis. » Il est temps que l’Europe se reprenne en main."
[__NB: la censure vient de faire son oeuvre, mais on peut encore retrouver les propos du général ICI. __Pour combien de temps?...]
_Il y aura «encore plus de violences en 2011», prédit le chef de l'armée américaine lui-même.
Les Talibans gardent leur "capacité de nuisance"
L'Afghanistan reste une pétaudière. Les objectifs obscurs demeurent. Les méthodes ne semblent pas avoir changé. Les finalités premières et lointaines restent présentes, mais rarement évoquées.
___«There is no military solution in Afghanistan, not even a military start to a solution. Can Brown not see this?" (Jenkins ,implorant le Premier ministre Brown d’ouvrir les yeux sur la situation en Afghanistan)
______________________
-
52 afghans dont 32 civils sont morts sous les tirs de l’OTAN ces derniers jours
-
L’IISS conteste les justifications de la guerre en Afghanistan
- « Il n’y a pas de solution militaire en Afghanistan »
_________Obama ne peut plus se payer l'Afghanistan
-Afghanistan : retrait militaire à haut risque pour Barack Obama
-Afghanistan : la débâcle américaine

Aucun commentaire: