Mes articles dans AGORAVOX (qui n'est plus ce qu'il était...) -signés: ZEN)-

mercredi 19 octobre 2011

Fric in the City

Un empire dans un royaume

"La City de Londres fait partie des plaques tournantes essentielles dans le blanchiment d’argent.Installer la Grande-Bretagne parmi les nations vertueuses équivaut donc à placer une tenancière de bordel dans un jury de prix de vertu" (Cuénot)

-"Londres est la botte de foin idéale..."

__Eclairant et percutant, glaçant aussi, le document diffusé hier soir sur France5.
En plus de ce qu'on savait, surtout depuis 2007, sur cette institution vénérable et discrète, au statut particulier, on y apprend quelles sortes de douteuses activités financières s'y déroulent en toute impunité, quels types de capitaux y circulent, comment ils s'y recyclent hors de tout contrôle et quelles relations équivoques et dangereuses existent entre ce petit territoire londonien et le pourvoir du pays de sa Gracieuse Majesté.
Par exemple, un représentant de la City siège au Parlement, sans être élu, et peut conseiller le gouvernement en matière de politique économique et sociale.
__Le G20 s'était pourtant engagé à mettre fin aux pratiques des transactions occultes qui déstabilisent les économies, dont la City s'était fait une spécialité, en tant que paradis fiscal, terrain de jeu préféré des multinationales. On a fait mine de réguler.
Il est le plus prisé, aux multiples ramifications (Jersey, etc...), concentrant le plus de richesses . Les vélléités de Gordon Brown, en 2009, n'étaient qu'un écran de fumée pour éviter de bousculer les pratiques de la face cachée de la City
La pompe à phynance londonienne, après un ébranlement passager, a repris de comme avant ses activités, avec des embellies spectaculaires. Rien n'a vraiment changé.
La moralisation attendra...

Comme l'avait bien vu Jacques Attali : « Les Anglo-Saxons n'ont pas supprimé les paradis fiscaux, ils ont éliminé leurs concurrents ». Enfin, pas tout à fait...
________________
-Un monde occulte
-la City à Londres résiste à l'investigation

- Paradis fiscaux: les gros, les petits
-Qui va aux paradis fiscaux?
_Aidons l'argent à revenir des paradis fiscaux

Aucun commentaire: