Mes articles dans AGORAVOX (qui n'est plus ce qu'il était...) -signés: ZEN)-

lundi 1 décembre 2014

TTIP (suite)

 TTIP: toujours en question
                                           Même s'il semble s'enliser, rencontrant plus de réticence  que prévu.
       Il approche tout de même à grand pas.
Après des années de lobbying intense et de tractations secrètes.
     L'année qui vient sera décisive concernant l'aboutissement de ce traité qui nous attend, qui pourrait changer la face de l'Europe.
   Il suscite de plus en plus en plus de résistance.
Les plus modérés maintenant le contestent, par exemple de Michel Rocard à Jean Arthuis.
   Même en Belgique et en Allemagne.
         Une catastrophe à venir, lit-on dans la presse belge, pourtant peu radicale.
  On n'a pas besoin d'être antimondialisation pour être contre ce projet, qui relève de la mythologie moderne. 
     " ...C’est du principe même de représentation citoyenne et de souveraineté nationale que se moque le TAFTA. Le RDIE (Règlement des différends entre investisseurs et Etats) accorde aux entreprises multinationales un statut juridique comparable à celui des Etats en les autorisant à contester une décision politique et à réclamer un dédommagement si celle-ci leur nuit économiquement. Laissons-nous aller au cauchemar un instant : imaginons une entreprise américaine, dans le secteur du tabac par exemple. Dans ces conditions, cette entreprise pourrait désormais attaquer un pays européen qui aurait mis en place une nouvelle législation anti-tabac ? Oh but wait, c’est ce qu’a déjà fait Philipp Morris en Australie et en Uruguay, grâce à des traités similaires. Or cette puissance nouvelle des intérêts particuliers vaudrait pour à peu près tous les secteurs : les industries pétrolière, gazière ou automobile pourraient alors demander des millions de dédommagement pour toute réglementation essayant tant bien que mal de réduire les émissions de GES. Toute entreprise pourrait-elle exiger compensation si le SMIC était relevé de quelques dizaines d’euros ? La question est ouverte. Attend-on de ce genre d’accords une amélioration de la situation de crise que traverse la vieille Europe surendettée ? Ce n’est pas être farouchement opposé à la mondialisation, ni dénier au marché toute capacité d’autorégulation au sein d’un cadre adéquat que d’exiger un cadre législatif et politique qui affirme les conditions de possibilité même de la démocratie en promouvant les notions de transparence, de symétrie, d’impartialité, de non-rétroactivité des lois et de représentation citoyenne – des principes que le TAFTA ignore superbement..."
            Il est nécessaire, impératif et urgent de  bloquer le Transatlantic Free Trade Area
Stop TFTA
__________
- Multinationales contre Etats
_______
-Relayé par Agoravox
___________________ 

Aucun commentaire: