Mes articles dans AGORAVOX (qui n'est plus ce qu'il était...) -signés: ZEN)-

mercredi 11 mars 2015

Israël-Palestine : vers un seul Etat?

 Impasses
                 Régulièrement, on parle d'un tournant.
     Mais on est surtout victime du double langage de la droite israëlienne, ayant toujours deux fers au feu, entre promesses officielles et recul sur l'essentiel. Pendant ce temps, la colonisation continue...
   Les élections approchent, dans un système politique toujours instable..
On aimerait voir revenir un Rabin pour une avancée décisive vers des négociations qui  ne pourront pas ne pas avoir sérieusement un jour. C'est une question de survie.
    Mais il n'y aura pas d'homme charismatique, dans ce pays divisé comme jamais, mais aussi de plus en plus radicalisé, de plus en plus éloigné d'un accord, toujours différé, sur la constitution d'un Etat palestinien viable. Tel-Aviv est  de plus en plus enfermé dans la surdité, dans un refus de critiques légitimes, qui viennent de toutes parts, d'une frange lucide de l'opinion israëlienne elle-même.
   La Palestine attendra encore longtemps ou se fondra, pour ce qu'il en reste, dans un vaste ensemble unique qui ne pourra jouer qu'en leur défaveur, quand on connaît seulement le sort des arabes israëliens.
 ________ L'idée d'un seul Etat fait son chemin en Israël, dit Robert Serry au Monde, bon connaisseur du terrain, en confiant sa crainte d’une dégradation plus sévère de la situation (*)
  "... Je pense qu’un nouveau gouvernement israélien devra revoir sa politique de colonisation. Sans cela, je ne vois pas comment construire une confiance minimum. Il n’y a jamais eu de cadre politique sérieux pour les négociations. Je crois donc que la communauté internationale devrait définir des paramètres politiques équitables. Je ne crois pas que les négociations seraient juste une affaire de volonté, ça se saurait, depuis vingt ans. Il existe des différences substantielles entre les parties sur Jérusalem et le droit au retour des réfugiés. Il faut rendre un jugement de Salomon. Ça ne peut venir de l’une des parties. La France a essayé de le faire en décembre. Il faut l’implication des Etats-Unis..."
                C'est un projet ancien, qui ne manquerait pas de créer les conditions d'un nouvel apartheid.
Après la guerre des bulldozers, ne pourrait venir qu'une paix impensable...
On attend toujours un tournant, mais à chaque fois, c'est la fuite en avant...
La colonisation se renforce, dans une Palestine en morceaux.
Alors, un seul Etat? Peut-être en 2080... 

« Comment pourrions-nous rendre les territoires occupés ? Il n'y a personne à qui les rendre »
« Il n'y a jamais rien eu de tel puisque les Palestiniens n'ont jamais existé »

Golda Maier Premier Ministre Israélien, 15 juin 1969
x
« C'est le devoir des leaders israéliens d'expliquer à l'opinion publique, clairement et courageusement, un certain nombre de faits qui sont oubliés avec le temps. Le premier de ces faits est qu'il n'y a pas de sionisme, colonisation ou Etat juif sans l'éviction des Arabes et l'expropriation de leurs terres »

Yoram Bar Porath, Yediot Aahronot, 14 juillet 1972.
________________

 * Un Etat binational: un idée déjà ancienne, à géométrie variable
* L'hypothèse traverse et travaille la société israëlienne, jusqu'aux positions de l'extrême droite, celle de Avidgor Lieberman. Avec cette solution, l’extrême droite israélienne est accusée de vouloir en finir avec la citoyenneté des Arabes israéliens, en se servant de la perspective d’un «Etat arabe» aux côtés d’un «Etat juif».
Un rêve cauchemardesque... 
* Pour certains Israëliens, le peuple juif et le peuple palestinien sont des inventions sémantiques et historiques. En effet, nombreux furent ceux qui embrassèrent la religion juive au cours de l’histoire. Les Carthaginois phéniciens s’y sont convertis après la chute de Carthage pour ne pas se soumettre aux dieux romains, tandis que ceux qui se proclament Palestiniens aujourd’hui sont pour la plupart des descendants de l’ethnie hébreu-cananéenne convertis à l’Islam, la plupart du temps par la force.  Le Pays du Levant devrait donc réunir ce même peuple hébreu-cananéen en séparant l’Etat de la religion car l’une n’est pas plus légitime que l’autre sur ces terres.
* Un projet qui ne satisfait personne
* Le rêve d' Edward Saïd,  pour généreux qu'il soit,semble de moins en moins crédible... du moins dans un avenir proche.
_____
La duperie d’Oslo
_________________________

Aucun commentaire: