Mes articles dans AGORAVOX (qui n'est plus ce qu'il était...) -signés: ZEN)-

lundi 15 mai 2017

Questions pour ( un) Macron

Vers un monde d'après?
                                    On n'en est à peine qu'au début du commencement.
            Si l'on peut se réjouir d'un ébranlement politique nécessaire, gardons- nous  de l'euphorie vis à vis du chouchou des  médias et de quelques autres et de l'ivresse des commencements, qui n'en n'ont  souvent que l'apparence. Ce n'est pas le début d'un monde, tout juste un infléchissement, dont on mesurera vite la nature et les limites. La jeunesse n'est pas en soi un critère de transformations significatives. Wait and see...
   Au coeur d'une certaine macromania, d'une surmédiatisation de circonstance, certains qualifient de séisme la présidence balbutiante. Un manque de mémoire sur ce que fut le parcours du jeune prodige et sur ses soutiens?
    Le style ne fait pas une politique. L'heure des choix viendra, avec ses contraintes, son héritage, quelle que soit la volonté proclamée de faire bouger les lignes, mais ce sera toujours forcément dans certaines limites et toujours sous le signe du compromis, parfois de la confrontation. Comme tant d'autres il ne fera pas que du neuf, mais devra vite composer.
    Mieux vaut ne pas attendre trop d'une présidence flamboyante, rester vigilant et critique, comme il se doit pour tout citoyen.vis à vis des institutions et de celui qui fut choisi au service de l'intérêt général. Gouverner, c'est servir. La carrière ne compte pas.
   Nul n'est divin mais nul n'est devin non plus
La vie politique est pleine d'incertitudes et les promesses sont souvent faites pour ne pas être tenues.
     Mais si l'on s'en tient aux déclarations officielles et officieuses du nouvel élu, on peut se poser quelques questions:
__ Quelles seront les grandes lignes des choix potentiels futurs, alors que E.Macron n'a jamais fait de constat clair sur ce qui a échoué,  Sa musique sera-t-elle une simple variation sur un thème déjà connu, celui d'une ligne libérale qui a montré ses effets et ses limites?
 __  Au sujet de l' assurance chômage universelle,  qu'est-ce  le programme de Macron change concrètement? La cohérence et la faisabilité du projet sont loin d'emporter l'adhésion.
__  En matière sociale, n'est-il pas tenté de vouloir faire du Schröder à la française, de poursuivre la même ligne libérale restrictive qui est la règle depuis des années?
__  Au sujet des questions écologiques sur lesquelles le Président a été singulièrement muet, quelles seront les grandes lignes concernant l'urgente transition énergétique, les issues à venir pour nos sources d'énergie et notamment pour celui d' EDF ?
__ La victoire de Macron peut-elle relancer l’Union européenne et la réformer en profondeur dans ses structures et dans ses choix.essentiels?  Peut-il réussir une"refondation" réellement démocratique? On peut en douter.
__ Le nouveau Président ne représenterait-il pas une nouvelle et ultime forme de giscardisme?
__ Saura-t-il éviter, malgré l'apparence, un glissement vers une certaine suffisance  et une dérive autoritaire soft. L'isolement et la solitude du pouvoir sont des pièges difficiles à éviter, comme l'ambiance courtisane toujours plus ou mois présente....
        D'ici quelques mois, on y verra sans doute plus clair sur le sens de ce nouvel horizon, qui ne doit pas trop faire rêver...
  En marche? oui, mais attention aux écueils...
__________________________

Aucun commentaire: