Mes articles dans AGORAVOX (qui n'est plus ce qu'il était...) -signés: ZEN)-

lundi 6 octobre 2008

Olmert : regrets tardifs    



Trop tôt ou trop tard ?
Déclarations tardives d'un homme évincé du pouvoir pour malversations, désireux de se refaire une virginité ?
Un ton nouveau, certes, mais quel impact aujourd'hui au sein d'une coalition fermée à toutes négociations , menée par une nouvelle dame de fer ?
Le faucon est-il crédible dans son rôle de colombe de dernière heure ?
Alors que dominent encore dans les sphères du pouvoir et de larges secteurs de l'opinion "
les recommandations de Moshe Dayan pendant la guerre de 1967 : les Palestiniens "continueront de vivre comme des chiens et ceux à qui ça ne plaît pas peuvent partir" (N.Chomsky)
_____________________________________

-"Nous devons arriver à un accord avec les Palestiniens, ce qui signifie qu'il faudra se retirer de presque tous les Territoires occupés, si ce n'est de tous les Territoires, y compris Jérusalem-Est et les hauteurs du Golan [territoire syrien occupé par Israël en 1967]. Ce que je vous dis, jamais un dirigeant israélien ne l'avait dit auparavant", a déclaré Ehoud Olmert._______________

-"Nous aurions aimé entendre cette opinion personnelle avant sa démission", a regretté le ministre des Affaires étrangères palestinien Riyad Al-Maliki après les propos tenus par le Premier ministre israélien sortant, Ehoud Olmert, dans un entretien publié, lundi 29 septembre, par le Yediot Aharonot._____________________

-Olmert : Israël devrait se retirer de Cisjordanie et de Jerusalem Est:

"Ehoud Olmert se livre à une autocritique radicale de ses conceptions et de la politique israélienne. Lors d’une interview accordée à Yediot Aharonot, il a déclaré qu’Israël devrait se retirer de la quasi totalité de la Cisjordanie et de Jérusalem Est pour réaliser la paix avec les Palestiniens. Il a également qualifié de « mégalomaniaques » les suggestions d’attaquer l’Iran. Pour lui, le temps est venu d’abandonner la vision uniquement militaire des questions de sécurité qui prévaut en Israël et qu’il juge « dénuée de valeur ». Pourquoi si tard ? Chaque homme politique responsable en Israël connait les paramètres de l’accord, mais bien peu ont le courage de l’assumer publiquement. Puissent les paroles d’Olmert contribuer à faire sauter ce tabou...
“We face the need to decide but are not willing to tell ourselves, yes, this is what we have to do. We have to reach an agreement with the Palestinians, the meaning of which is that in practice we will withdraw from almost all the territories, if not all the territories. We will leave a percentage of these territories in our hands, but will have to give the Palestinians a similar percentage, because without that there will be no peace....

- L'offre de paix tardive d'Ehoud Olmert:

-Bienvenue Olmert, par Uri Avnery:
"....It is an unequivocal and final divorce from "All of Eretz Israel" from a person who grew up in a home over which hovered the Irgun emblem : the map of Eretz Israel on both sides of the Jordan. For him, the Irgun slogan "Only Thus" has turned into "Anything But Thus".It gives unequivocal support to the partition of the country. This time, his adherence to the principle of "Two States for Two Peoples" appears much more genuine, not lip service or sleight of hand. His demand for "fixing the final borders of the State of Israel" represents a revolution in Zionist thought..."
-Cisjordanie: Olmert dénonce un "pogrom"
-----------------------------------------------------
-L'après-Olmert a commencé
-Vu de Tel-Aviv
- Une juive américaine témoigne
-Israël-Palestine : changement d'opinion ?
- USA-Israël : nouvel éclairage

Aucun commentaire: