Mes articles dans AGORAVOX (qui n'est plus ce qu'il était...) -signés: ZEN)-

samedi 30 janvier 2010

H.Zinn: historien atypique

H.Zinn vient de mourir

_________
Une conscience américaine s'éteint
L'homme qui a révélé à ses compatriotes les aspects cachés ou refoulés de leur histoire officielle, de leurs mythes
-Un combat pour une autre mémoire-


-Une grande figure de la gauche américaine s'en va
___-L'optimiste sans illusions
__-Une oeuvre et une vie engagées
-Une impossible neutralité
____________________
-"Vous voyez tant de choses et vous en savez si peu. Personne ne lit-il l’Histoire ? Quel genre de merde enseigne-t-on dans les écoles par les temps qui courent ?"(HZ)

-
«la désobéissance civile [...] n'[est] pas un problème, quoi qu'en disent ceux qui prétendent qu'elle menace l'ordre social et conduit droit à l'anarchie. Le vrai danger, c'est l'obéissance civile, la soumission de la conscience individuelle à l'autorité gouvernementale.»(HZ)

-(Son but est de)« Faire prendre conscience de l’histoire réelle, des mensonges commis par les gouvernements pour justifier les guerres est donc important. Il en retrace les hauts faits depuis la conquête du Mexique à celle de Cuba, puis des Philippines – légitimées, comme aujourd’hui, par le dieu invoqué par Bush pour envahir l’Irak – à la guerre au Vietnam “sous le prétexte d’une fausse agression dans le golfe du Tonkin”. Le mouvement contre la guerre au Vietnam montre la voie à suivre. Au début, deux tiers des Américains étaient pour. À la fin, deux tiers étaient contre. Ce peuple a développé une force réelle qui a obligé le gouvernement à envisager l’idée de quitter le Vietnam. Il faut s’en souvenir, car on entend souvent qu’on ne pourra jamais rien changer. »

-__[En 1845, John O'Sullivan, le rédacteur en chef de la Democratic Review, utilisa cette formule désormais célèbre:
"C'est la destinée manifeste du peuple américain que de se répandre sur le continent que la Providence lui a assigné afin de permettre le libre développement de notre population qui croît annuellement de plusieurs millions d'individu"

Le Congressional Globe du 11 février 1847 publiait la lettre d'un lecteur (M. Giles) du Maryland:"Nous devons marcher d'un océan à l'autre. [...] Nous devons progresser du Texas directement vers le Pacifique et ne nous arrêter que face à ses flots grondants. [...] C'est la destinée de la race blanche, la destinée de la race anglo-saxonne."]

__________________

l'Amérique perd sa boussole:
n"...l’évidence est là, difficile de la nier : l’un des intellectuels le plus indispensable de notre époque est mort. Il faut s’y faire.
Il y aurait tant à dire pour saluer son œuvre. Évoquer ses livres, surtout. D’abord le plus personnel, De l’Impossible neutralité, autobiographie militante dont le titre disait tout et qui revenait sur ses innombrables combats politiques. Une Histoire populaire des États-Unis, ensuite, ouvrage ayant réussi le tour de force de réconcilier approche historique critique et succès en librairie (extrait). La pièce de théâtre En Suivant Emma, vibrant hommage à la militante anarchiste Emma Goldman se lisant d’une traite. Ou bien...
Passer en revue l’ensemble de ses écrits fondamentaux et de ses interventions publiques ne suffiraient pas à faire le tour du personnage. Toujours, on sera loin du compte. Récemment encore, sur le blog de son éditeur français, Agone, il démontait vigoureusement le choix de décerner le prix Nobel de la paix à Obama : Le prix nobel de la paix, c’est la guerre ! », s’offusquait-il, rare voix à publiquement souligner l’évidence. C’est ainsi qu’il continuait dans la voie qu’il s’était choisie, sans jamais dévier d’un pouce.
.."
"...Les seuls circonstances dans lesquelles des gouvernements décident de mettre fin à une guerre tiennent à la menace : il faut qu’ils se sentent menacés par leur propre population. Ça a été le cas quand le gouvernement américain a mis fin à la Guerre du Vietnam. La seule solution réside donc dans un mouvement de refus massif. À l’image de ce qui s’est passé le 15 février 2003, quand de 10 à 15 millions de personnes ont manifesté dans le monde contre la Guerre en Irak. C’est ce qu’Einstein disait : « Les guerres cessent quand les gens refusent de se battre. » Ainsi du Vietnam, quand un nombre important de jeunes Américains ont refusé d’aller combattre. Ou d’Israël aujourd’hui, où une partie de la jeunesse refuse de faire la guerre. Ce sont ces actes de résistance qu’il convient de multiplier.C’est cela qu’il faut retenir : nous ne pouvons pas accepter de dépendre de nos dirigeants. Si j’ai évoqué - un peu avant - Obama et ce qu’il devrait faire, c’était pour souligner que nous pouvons l’obliger à changer. Souvenez-vous, il a fallu "aider" Kennedy et Johnson à mettre bas la ségrégation : sans un mouvement de grande ampleur, ils n’auraient rien fait. De la même façon, nous devons créer un mouvement social d’une ampleur comparable à celui des droits civiques, ce sera le seul moyen de libérer Obama de l’influence du lobby militaro-industriel. Pour le moment, ce mouvement n’existe pas réellement, même s’il y a des signes notables d’activisme anti-guerre un peu partout aux États-Unis. Il faut attendre qu’il s’unifie. Et ne surtout pas laisser tomber parce que les résultats ne seraient encore assez probants..."
-L'Amérique en son miroir brisé
-La mentalité américaine
-
"Les Etats-Unis reconnaissent enfin qu'ils sont une société multiculturelle"
--L'Amérique en son miroir brisé
-La mentalité américaine
-
"Les Etats-Unis reconnaissent enfin qu'ils sont une société multiculturelle"
-
Howard Zinn et les damnés de l'Amérique
_____________
-
Pour en finir avec l’exception américaine.Un empire qui s'ignore
- Relire Noam Chomsky , analyste politique, ami de H.Zinn
-USA : melting-pot ?
-USA: déclin programmé ? critique de l'empire
-Démocratie US : mirage ?
-Après l' empire....
« la
« la désobéissance civile (...) n'(est) pas un problème, quoi qu'en disent ceux qui prétendent qu'elle menace l'ordre social et conduit droit à l'anarchie. Le vrai danger, c'est l'o
« la désobéissance civile (...) n'(est) pas un problème, quoi qu'en disent ceux qui prétendent qu'elle mexnxacxe l'ordre social et conduit droit à l'anarchie. Le vrai danger, c'est l'obéissance civile, la soumission de la conscience individuelle à l'autorité gocxivile, la soumission de la conscience individuelle à l'autorité
dxcxxe civile (...) n'(est) pas un problème, quoi qu'en disent ceux qui préxxte l'ordre social etxcox
-

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Une voix magnifique s est tue..il reste ses écrits a lire ,a relire a faire connaitre.ns restons avec son ami Chomsky pour résister et résister encore...merci merci Howard
Combat pour la justice ,c est le seul honneur de l homme debout ,quel bel exemple tu nous as donne

Marcel Thiriet a dit…

Bonjour,
Un éloge mérité
Merci pour ce rappel
Bien à vous