Mes articles dans AGORAVOX (qui n'est plus ce qu'il était...) -signés: ZEN)-

vendredi 18 février 2011

Encore un peu de pesticides...


Dans votre assiette?

Une excellent émission sur FR3 mercredi soir.
Edifiante à plus d'un titre. Elle fut malheureusement peu suivie, car trop tardivement programmée.

On en parle beaucoup, mais on ne le sait pas assez, car cela ne tombe pas sous le sens: qu'il a-t-il dans nos assiettes , sous les apparences, à l'heure de l'agriculture ultra-productiviste, dont les objectifs restent quantitatifs et non qualitatifs, depuis la "révolution agricole"les années 50?
C'est notre santé et celle de nos enfants qui est en jeu...
Le titre de ce documentaire semble aller à l'encontre du sens commun: Manger peut-il nuire à notre santé?
A voir ICI.
La question ne prend un sens que si l'on se demande comment sont élaborés les produits que nous con
sommons, à base essentiellement de céréales, de viandes, de poissons...
-"Menée par plusieurs journalistes en France et en Norvège, l'enquête cible notamment les pommes et le blé, accompagnés de leurs pesticides nocifs, en particuliers pour les enfants. Côté viande, le porc est en ligne de mire: ils consommeraient la moitié des antibiotiques de France! Enfin, le saumon de Norvège: notre pays, avec 136.200 tonnes consommées en 2010, est le plus gros marché d'exportation de ces poissons engraissés aux farines de poisson et huiles végétales. _Alors qu'avant la deuxième guerre mondiale on mangeait naturellement bio, l'industrie agro-alimentaire vend des produits avec risques d'obésité et de cancers à la clé, mais "rien n'est irrémédiable", conclut l'enquête. Elle fournit quelques pistes : manger bio (mais tout n'est pas idéal), donner du lin (riche en omégas 3) aux animaux, réduire la consommation de viande, utiliser l'huile de colza, préférer le pain enrichi en lin... Et manger des poissons petits, moins riches en toxines. "
_Le résultat de l'enquête est renversant:"l’analyse de sang d’Isabelle Saporta laisse apparaître un nombre incroyable de produits chimiques: résidus de pesticides, métaux lourds ou même DDT. Pour les experts réunis à l’occasion du film, ce n’est pas une surprise: notre alimentation nous expose à de multiples substances, potentiellement cancérigènes. «Ce sont des analyses classiques, qui seraient les mêmes pour tous les Français», commente le toxicologue André Picot._Isabelle Saporta est partie à la recherche de ces substances dans les champs et les élevages. Manger une pomme, geste a priori sain, devient beaucoup moins rassurant lorsqu’on apprend que les producteurs les aspergent de 26 traitements avant de les cueillir et que l’on retrouve cinq résidus de pesticides différents lorsqu’on les analyse. «Chaque jour, un Français absorbe vingt à trente résidus de pesticides différents», alerte François Veillerette, de l’association Générations futures."

Les pesticides sont de vraies bombes à retardement.

Suite aux errements de nos agricultures, nous consommons des produits qui demain se retourneront contre nous.

En finir avec une agriculture essentiellement productiviste et exportatrice. Il est urgent de réinventer une agriculture différente.

La viande "a gogo" mène à des impasses. Les agriculteurs ont perdu leurs repères.

Aucun commentaire: