Mes articles dans AGORAVOX (qui n'est plus ce qu'il était...) -signés: ZEN)-

samedi 4 novembre 2017

Permafrost: un défi si proche

On n'attendait pas cette menace potentielle.
                                                            La plus grave  de l'humanité?
    Le permafrost, terres gelées du grand Nord, est parfois appelé une bombe à retardement. Il contient un énorme danger. En dégelant, il pourrait libérer une grande quantité de gaz à effet de serre qui ferait monter la température terrestre de plusieurs degrés.
      Dans le permafrost sont congelés des restes de plantes et d’animaux anciens, y compris des dépouilles de mammouth. Dès que le sol dégèle, ces débris fermentent et le gaz carbonique et le méthane s’échappent dans l’atmosphère. Le méthane cause un effet de serre 23 fois plus important que le gaz carbonique (sur 100 ans).
    Le permafrost va-t-il dégeler ? En Alaska, il dégèle et occasionne des glissements de terrains. La Sibérie se couvre de petits lacs de fonte de permafrost. Une partie du permafrost se trouvant sous les mers s’est dangereusement réchauffée et des bulles de méthane s’échappent du fond....
           Certains parlent de cataclysme planétaire:
             "A Yamal, péninsule peuplée surtout d'éleveurs nomades de rennes et située entre la mer de Kara et le golfe de l'Ob, les températures ont dépassé de 8 degrés la normale saisonnière en juillet, approchant 35°C. "Nous parlons d'un endroit au delà du cercle polaire", observe Sergueï Semenov, directeur de l'Institut russe du climat. "C'est une anomalie sans précédent..."
     Peut-on parler de bombe climatique?  Tout en restant prudent...
                                                        Il faudrait en dire un mot à Trump....qui parle de canular chinois.
_________________________________________________________________________________

Aucun commentaire: