Mes articles dans AGORAVOX (qui n'est plus ce qu'il était...) -signés: ZEN)-

jeudi 30 novembre 2017

Psychiatrie régressive

Une situation critiquée           [notes]    
                                  Du moins dans certains établissements.
                                                            Qu'en dirait Pinel aujourd'hui?
     "Il est impératif de juger de la société à la façon dont elle traite ses fous, ses handicapés, ses déviants, ses fatigués de la vie. "
      Une dérive, comme l'affirme Jean-Marie Delarue, faute de moyens, de formation, de réflexion en profondeur sur les diverses formes de pathologies, de soins appropriés et individualisés.
     Après les réformes envisagées dans les années 70, l'Etat s'est désengagé. C'est peu dire que la psychiatrie française va mal depuis le virage pris depuis quelques dizaines d'années, suivant un modèle discutable.
            Une sorte de cri d'alarme a été lancé récemment par la députée Barbara Pompili, relayée jusqu'à l'Assemblée par François Ruffin.
    L'état des lieux n'est pas bon. La discipline est devenue le parent pauvre de la prise en charge.
      Repenser la psychiatrie en France, à la traîne par rapport à d'autres pays comparables, est devenu une urgence. Certains rapports l'avaient déjà souligné.
  La crise s'aggrave, pas seulement à Amiens, mais aussi à  Rennes...
      Comme le dit Philipe Petit, qui critique les tendances néo-scientistes de la psychiatrie d'aujourd'hui 
     Les dérives  positivistes et médicamenteuses  s'accentuent: l’industrie pharmaceutique est devenue experte en désinformation : elle dissimulerait les résultats négatifs, sélectionnerait les résultats favorables, et orchestrerait de coûteuses campagnes de publicité pour promouvoir les études qui vont dans le sens de leurs intérêts, c’est-à-dire celles qui attribuent quelques propriétés curatives aux médicaments qu’elle commercialise
   Le traitement du  vaste domaine des désordres mentaux, toujours mouvant, demande à être revisité.
     La psychiatrie, discipline complexe et multiforme, demande  être repensée dans ses formes actuelles, en se basant notamment sur les recommandations déjà anciennes du Sénat..
      Il ne suffira pas de poser les bons diagnostics....
Vu par Depardon
__________________________________________________________________________________

Aucun commentaire: