Mes articles dans AGORAVOX (qui n'est plus ce qu'il était...) -signés: ZEN)-

jeudi 6 juin 2019

Débarquement: autres aspects

Seulement une aventure héroïque?
                                        La côte normande ne fut pas la terre promise et le théâtre d'aventures longtemps présentée par les studios hollywoodiens.
      Certains films, tout en suggérant la violence des combats, comme .Le Jour le plus long, ont longtemps entretenu le culte des hauts faits, même si certains, comme Le soldat Ryan, insistent plus sur la cruauté des combats qui marquèrent les débuts risqués d'une aventure parfois mal préparée, dans une certaine discorde des états majors, et en oubliant les cruels combats à l'Est et l'enfer de Stalingrad, tournant décisif du conflit.
   Il y a  les faits, mieux connus, et il y a les mythes, les demi-vérités qui arrangent ou les instrumentalisations régulières.
   
   Une partie de la tragédie héroïque reste masquée ou tue le plus souvent. Entre autres:
           1. La réalité des pertes.
           2. Les obscurs et meurtriers combats des haies.
            3. L'importance des victimes civiles, victimes de bombardements de préparation, à la fois aveugles et souvent peu ou pas justifiés, comme ceux, toujours discutés, de Caen, par ex, et surtout du Havre, Douai et d'autres...Un bilan qui fut longtemps reproché et dont les cicatrices durèrent longtemps. Nos alliés ne furent pas que gentils...Des faits qui dérangent.
           4.  Les ombres, liées au comportement de certaines troupes, notamment US, vis vis de certaines populations civiles, pendant certaines périodes et le racisme qui perdurait dans leurs rangs. Des comportements qui ne furent pas toujours sanctionnés ou jugés.
            5. Les intérêts masqués et anciens des élites américaines, industrielles ou politiques, à court ou à long terme, parfois un aveuglement, avant et au début du conflit vis à vis de l'Allemagne, qui fit dire à l'historien Pauwels, que l'engagement tardif en Europe fut finalement jugé comme une bonne guerre, qui permit d'asseoir l'hégémonie des USA sur l'Europe et ses marchés, notamment liés à la longue reconstruction, et d'avoir tenté d'avoir prise sur l'URSS, aidée tant que ses victoires favorisaient les avancées US.

_______________________________________________________________

Aucun commentaire: