Mes articles dans AGORAVOX (qui n'est plus ce qu'il était...) -signés: ZEN)-

dimanche 22 juillet 2018

Ça se discute

__ Vers la fin du patiarcat?

__ Scandales alimentaires: vieux problème.

__ Les enjeux des compteurs Linky.

__ Taxe d'habitation: réforme oui, suppression, non.

__ Les gueules noires n'étaient pas que des hommes.

__ Le lobbying européen de Google.

__ G5 Sahel: un Mythe de Sisyphe?



__ La loi fake news retoquée par le Sénat
            C'était prévisible
                                       ...Rétrospectivement, on voudrait remercier les députés de La République en marche. Merci d’avoir si bien raté le texte relatif à la lutte contre la manipulation de l’information en période électorale (sur les réseaux sociaux principalement) : à sa lecture, la commission des lois du Sénat n’a eu d’autre choix que de rendre, mardi, un avis négatif. « En raison des doutes sur l'efficacité des dispositions proposées, torpillent les locataires de la chambre haute, mais également en raison des risques d'une atteinte disproportionnée à la liberté d'expression », ils déposeront une motion de rejet à l’occasion de son examen en séance, la semaine prochaine. Unanimement décriée, la définition même de « fake news » – le cœur de ce projet de loi – a de quoi donner des sueurs froides. Pour les députés, il s’agit de condamner « toute allégation ou imputation d'un fait dépourvue d'éléments vérifiables de nature à la rendre vraisemblable ». Mais qu’est-ce qu’un « élément vérifiable » ? Qu’est-ce qu’une information « vraisemblable », et comment s’en satisfaire ? Un texte insensé, en plus d’être inutile : jusqu’ici, la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse faisait très bien le boulot. Le camouflet infligé par les sénateurs incitera-t-il les députés à se raviser ? On le souhaite ardemment. En attendant, c’est à eux qu’on a envie de dire « merci ». Et cette fois, sans ironie. (Aude Dassonville)
_______________________

Aucun commentaire: