Mes articles dans AGORAVOX (qui n'est plus ce qu'il était...) -signés: ZEN)-

samedi 28 juillet 2018

Merci la lune

Le soleil fait parler de lui.
                                       Parfois un peu trop...
   Mais la lune s'est faite discrète dans le ciel d'hier soir
 On l'attendait pourtant, pourpre comme jamais et jouant à cache-cache.
   Un peu comme en janvier.
 Mais les nuages gris en décidèrent autrement ici.
   Rendez-vous donc au siècle prochain pour un nouveau spectacle.         Ou en 4753...
En attendant, elle continue placidement sa ronde fantasque.
  Mais elle n'est pas un élément décoratif ou seulement poétique (*)
      Nous n'existerions pas sans elle. Qui le sait?
  Une modification de l'axe de rotation de la terre modifierait bien des choses...
    Il n'y a pas que les marées et les courants marins.
  Sans elle, nous ne serions pas là pour en parler, pour en rêver.
    Notre grande voisine, pas si lunatique que ça, n'a pas fini de nous faire penser.
______
(*)         Pleurez Pierrots, poètes et chats noirs,
        La Lune est morte, la Lune est morte.
    Pleurez Pierrots, poètes et chats noirs,
 La Lune est morte ce soir...
Un homme marche sur le sol 
De ce vieux miroir de vos rêves
Et c'est votre cœur que l'on crève.
La corde qu'on vous passe au col !
Il va falloir aller plus loin,
Par delà des millions d'étoiles
À la recherche de l'étoile
Qui vous fera rêver demain..
.( Les frères Jacques 1968)
______________
___               Notre cher satellite, proche et lointain, familier et mystérieux, immuable et changeant: un sujet d'inspiration ambivalent mais inépuisable.
" ... Elle règne sur les nuits des Hommes, inspirant les poètes, nourrissant les rêves de générations d'enfants. Source d'innombrables histoires, croyances et superstitions, elle est le centre d'une culture populaire aussi vieille que le monde.
Point de mire de tous les regards, elle est également l'objet de l'intérêt des scientifiques. Peu à peu, la Lune quitte la sphère de la mythologie pour devenir sujet d'étude et l'astronomie prend le pas sur l'astrologie. Mesurée, observée, elle est enfin l'objectif du rêve le plus fou que l'Homme ait jamais réalisé : marcher sur la Lune."
     Il l'a fait : ce fut la fin de l'imaginaire sur la lune.
   Source de poésie, elle a longtemps régné au coeur des mythes et des religions traditionnelles.
     Elle a inspiré des chanteurs, des musiciens (comme Django)...
_C'était, dans la nuit brune,
Sur le clocher jauni,
La lune
Comme un point sur un i.
Lune, quel esprit sombre
Promène au bout d'un fil,
Dans l'ombre,
Ta face et ton profil ?.. (A de Musset)

 _...Et dans le soir, tu m'es en riant apparue
Et j'ai cru voir la fée au chapeau de clarté
Qui jadis sur mes beaux sommeils d'enfant gaté
Passait, laissant toujours de ses mains mal fermées
Neiger de blancs bouquets d'étoiles parfumées... (Mallarmé)

Elle n'est pas près de déserter les rêves éveillés des enfants...que nous sommes restés.
________________

Aucun commentaire: