Mes articles dans AGORAVOX (qui n'est plus ce qu'il était...) -signés: ZEN)-

jeudi 26 juillet 2018

Métaux rares (suite)

Le problème rebondit
                                               L'extraction minière des métaux rares en France aura-t-elle lieu?
 Ces matières que la Chine s'est largement accaparées, à plus de 90%, si importantes pour les nouvelles technologies, peuvent-elles résoudre le problème de notre dépendance de plus en plus grande.
    Le problème se pose de la rareté et surtout des incidences en amont et en aval que créeraient les quelques exploitations décidées. La France n'est pas l'Ouest chinois et n'a pas l'immensité des espaces australiens.
   Et le problème est aussi d'ordre écologico-politique, on le voit avec les vifs débats concernant le gigantesque projet minier envisagé en Guyane.
    ....Alors qu'Emmanuel Macron s'est dit favorable au projet lorsqu'il était ministre de l'Économie, Nicolas Hulot a exprimé ses réticences devant l'Assemblée nationale, estimant qu'il y avait "intérêt" à "remettre à plat" les impacts environnementaux comme les bénéfices économiques du projet. C'est d'ailleurs à la suite de la présentation par le ministre de la Transition écologique et solidaire du projet de loi mettant fin à la recherche ainsi qu'à l'exploitation des hydrocarbures que l'Académie des sciences a décidé de se pencher sur le sujet des mines et de publier sa récente "Stratégie d'utilisation des ressources du sous-sol pour la transition énergétique française"
     Tous les états cherchent à sécuriser leurs approvisionnements, dans un secteur si stratégique et les projets fusent de partout. Une question hautement politique donc.
   Les défis sont énormes et le problèmes écologiques de grande ampleur.
       Serait-ce une bombe à retardement, comme titrait le Point?  En tous cas, les aspects cachés du problème émergent peu à peu dans l'esprit des spécialistes et de certains responsables politiques.
  Vers quelles impasses allons-nous arriver à vouloir foncer tête baissés vers ce nouvel eldorado qu'on nous a fait miroiter?
     Difficile à dire. En tous cas, une réflexion s'impose, au niveau mondial, pour dépasser les intérêts commerciaux à court terme, les rapports de force que l'on a laissés s'installer. Une question de souveraineté nationale.
     Plusieurs livres de bon niveau traitent la question assez complètement. J'ai apprécié particulièrement celui de Guillaume Pitron, accessible à tous: La guerre des métaux rares. préfacé par H.Védrine, dont on peut lire gratuitement sur Amazon les importantes premières pages. Notamment sur la face (très) sombre des  énergies renouvelables, qui n'ont pas toujours les vertus qu'on leur prête.
________________

Aucun commentaire: