Mes articles dans AGORAVOX (qui n'est plus ce qu'il était...) -signés: ZEN)-

vendredi 18 janvier 2019

Encore un p'tit peu?

Vous reprendrez bien un peu de glyphosate?
                  Vous n'en avez peut-être pas suffisamment dans votre organisme.
        Comme disait l'autre, je mange beaucoup de légumes de mon supermarché pour éviter la carence...en glyphosate.
    Monsanto-Bayer nous fournit notre pain poison quotidien, agriculteurs ou non.
                 Hier soir, une nouvelle enquête de France 2 a fait une piqûre de rappel.
      Pour aller à contre-courant de l'ignorance ambiante, de l'indifférence et, pire, de ceux qui instillent le doute en permanence pour défendre leurs intérêts, qui sont énormes.
 

         Le glyphosate ou les produits de la même famille est maintenant réputé pour être cancérogène. Ce n'est plus une hypothèse, une probabilité, c'est devenu, années après années, une quasi-certitude.
   Bien des études restent à mener pour approfondir les corrélations, mais l'exemple du Sri-Lanka, qui a exclu totalement le produit de son agriculture, suffit déjà à établir des indices suffisants.
   Seulement, la désinformation suit son cours, selon une technique bien connue.    Semer le doute dans les esprits est la technique actuelle de lobbyistes de tous pays.

    L'étude des Monsanto Papers, révélant les contradictions  et les manoeuvres de désinformation, bat en brèche toute vélléité de défense, même indirecte .Ces documents, analysés par des organismes les plus sérieux, mettent à nu les techniques de vente et de conditionnement des esprits,ainsi que les contradictions de la firme.
    La fabrique du doute continue, comme dans d'autres cas. C'est une arme qui produit ses effets déstabilisateurs.
        Le nouveau baptême ne change rien. Il est plutôt une dernière technique de masquage, dans cette histoire déjà (trop)longue.
__________________________

Aucun commentaire: