Mes articles dans AGORAVOX (qui n'est plus ce qu'il était...) -signés: ZEN)-

vendredi 4 janvier 2019

La face cachée...

...De la Chine
                   On ne l'attendait pas sur ce coup-là. 
   Du moins pas de sitôt. La face cachée de la lune a beaucoup à nous apprendre.
      Elle n'a pas fini de nous étonner. Pékin met les bouchées doubles dans les domaines maintenant les plus pointus, les plus  décisifs pour l'avenir et on n'aura bientôt plus rien à lui apprendre.

    Que ce doit en matière de constructions, parfois pharaoniques, de transports, de technologies de toutes sortes, de développement numérique, de nouvelles sources d'énergie, elle fonce à la vitesse de ses nouveaux moyens ferroviaires, qui vont bientôt s'étendre jusqu' aux confins de l'Europe, de l'Afrique, de l'Amérique latine.
    Et ce n'est plus pour exporter des ours en peluche et autres babioles....
 Si on peut être réticent à l'égard de son régime politique actuel, qui s'est durcit, sans doute le tendon d'Achille du pays à terme, il est difficile de ne pas être fasciné par la puissance montante, certains diront redoutable, de son ascension en une trentaine d'années seulement. La mise au point du premier EPR, le développement ultra-rapide d' infrastructures portuaires un peu partout, la percée des nouvelles routes de la soie, ne sont que des exemples récents.
    Elle écrase maintenant ses concurrents par sa course aux brevets.
    Pékin s'avance masqué. Il n'a pas fini de multiplier les "premières", même si on ne perçoit pas toujours les arrières-pensées de certains projets d'exception.      C'est sans doute beaucoup plus qu'un symbole de réussite technologique et de fierté nationale. L'avenir le dira.
     D'énormes zônes d'ombres nous échappent sur le fonctionnement et le développement  réel de l'Empire du Milieu, à marche forcée, mais d'une redoutable efficacité.
     Qui peut prétendre comprendre vraiment la Chine?
  Après un siècle de régressions et d'humiliations, Pékin renoue avec la prospérité d'antan, mais de manière décuplée, qui n'a pas fini de nous étonner, même si elle suscite des interrogations sur le plan politique et financier
   Malgré les suspicions et les réticences, dans les recompositions géopolitiques qui viennent, l'Europe divisée n'a-t-elle pas intérêt à se rapprocher de Pékin?
________________


Aucun commentaire: