mardi 26 septembre 2017

Point d'histoire

Il y a 16 ans.
                         Le 11/9/2001, tristement célèbre; qui reste et restera longtemps dans les mémoires, n'a pas fini de mobiliser plumes et langues. Parfois sans grand souci de rigueur et de vérité.
    Il est vrai que le dossier n'est pas clos, malgré les nombreux rapports, notamment sur les conditions d'entrée dans le territoire, de formation et d'exécution des auteurs surtout saoudiens de la sinistre opération et sur l'incroyable négligence des services de sécurité américains, pourtant avertis de risques majeurs et imminents.
   Les poussières de l'effondrement sont retombées depuis longtemps, mais les échos de cet événement unique et traumatisant dans l'histoire et la conscience américaine n'ont pas fini de hanter les esprits. Un tournant assurément.
   Un événement traumatique qui fut cyniquement exploité par l'équipe néoconservatrice de Bush, pressée de redessiner la carte du Moyen-Orient à leur profit. Avec l'insuccès que l'on sait, les drames qui continuent, dont les conséquences n'ont pas fini de se faire sentir. La guerre d'Irak, démasquée plus tard comme illégitime, fut le point de départ d'une chute de dominos régionaux et de désordres qui ne semblent pas avoir de fin.
  Très vite des doutes s'installèrent aux USA et ailleurs  concernant les déclarations officielles sur l'événement marquant et sur les conclusions de la commission d'enquête mise en place plus tard.
  Les fumées du double crash-suicide n'étaient pas retombées qur des théories fumeuses surgissaient pour tenter d'explique ce qui semblait dépasser l'entendement après avoir créé la sidération.
   Des théories diverses fleurirent. Ce qu'on mit sous le nom de "théorie du complot".        Diverses réfutations furent apportées, plus ou moins convaincantes Il reste beaucoup à dire sur ce dossier. Nous manquons encore de recul historique et il faut s'attendre à de nouveaux éclairages dans un avenir problématique.
         __________Un chroniqueur propose une synthèse approfondie, quoique partielle, qui mérite le détour par la richesse de ses informations. sur lesquelles il y a lieu de discuter. L'auteur s'efforce de tenir compte des rapports les plus sérieux à ses yeux. Nul ne détient la vérité révélée.
      La notion de "complot", à double tranchant, est délicate à manier, souvent source de confusions.
    Il importe de l'utiliser dans un sens adéquat.
Le long dossier,  nécessitant un libre examen, est à parcourir dans cet ordre:
        Les tours du World Trade Center (1/10) – La structure:
           (2/10) – Les crashs et les dégâts immédiats
               (3/10) – Les incendies
                   (4/10) – La fragilisation
                     (5/10) – Les écroulements
                       (6/10) – Les fadaises 1 (chute libre, démolition contrôlée):
                           (7/10) – Les fadaises 2 (les architectes)
                             8/10) – Les fadaises 3 (thermite)
                               (9/10) – Les Rapports d’enquêtes scientifiques
                                    Le Pentagone (1/10)....
      Les ascenseurs, une catastrophe au sein de la catastrophe:
      [La version inédite du cheikh Abou Bassir Nasser Al-Wahishi]
__________________________

Aucun commentaire: