Mes articles dans AGORAVOX (qui n'est plus ce qu'il était...) -signés: ZEN)-

vendredi 9 novembre 2018

USA: quand viendra la civilisation...

Banalité de la tuerie de masse
                                             Une de plus..
                  Mais en progrès par rapport à l'année dernière...
     Encore un effort!
  Pour le moment, 2018 ne fait pas aussi « fort » que 2017, qui avait compté jusqu’à huit fusillades de masse en une journée (le 21 août 2017), puisque au pire, elle comptabilise sept tueries – le 5 août dernier.
     On répertorie un peu moins de tueries cette année. On ne parle pas des morts individuels, victimes souvent de l'humeur de ceux qui portent parfois ostensiblement une arme à la ceinture, comme dans certains Etats.
     Seule, sans doute, l'Afrique du Sud fait mieux, à sa manière.
   Trump a raison: il faut être armé, pour lutter contre les menaces armées .Même les enseignants et les étudiants. C'est par le mal que l'on guérira le mal. Il fallait y penser...D'ailleurs, comme le vulgarise la puissante NRA, ce n'est pas l'arme qui tue, mais l'homme qui l'utilise.
     «Comment arrêter un sale mec armé d'un flingue? Avec un bon mec armé d'un flingue.» Argument imparable.
     Logique. La NRA applaudit au discours des pro-guns, Il ne faut surtout pas froisser la prospère organisation, sous peine de perdre d'intéressants soutiens financiers quand on est élu.
     En Absurdoland, ça se passe comme ça.
 On a beau, à chaque fois pleurer et prier, Dieu n'entend pas le cri des mères. On s'en remet au destin.
    En Floride, par exemple, tout continuera, malgré les opposants et quelques avancées ici ou là dans la législation des armes, qui sont souvent d'assaut. Il y a des grandes surfaces où l'on peut faire de bonnes  affaires.
       Notre Père qui êtes aux Cieux  que ton nom soit sanctifié [...]. Que la liberté de porter des armes soit préservée, et celle de protéger nos familles. Amen.
        C'est par cette prière collective réunissant 80.000 personnes que s'est ouvert le Salon annuel de la National Rifle Association (NRA) il y a deux semaines à Louisville, Kentucky. Trois jours durant, ces fans de Charlton Heston et de John Wayne ont fraternisé sur des airs de country, offrant l'un des spectacles les plus authentiques du Midwest américain. L'un des plus glaçants aussi, à l'image de ces petites filles réunies autour du stand « shoot like a girl », prouvant qu'il n'est jamais trop tôt pour manier un pistolet outre-Atlantique.___Le « business » des armes ne s'est, de fait, jamais aussi bien porté. Les Etats-Unis comptent désormais plus d'armes à feu que d'habitants. Leur nombre s'établirait à 357 millions, pour une population d'un peu moins de 320 millions. La montée du terrorisme a évidemment accentué la tendance. Mais encore plus décisives ont été les menaces de Barack Obama de limiter les ventes d'armes, via un contrôle systématique des acheteurs. « Les chiffres le prouvent : la peur de restrictions sur les ventes a un effet plus puissant que les tueries et les attaques terroristes. Barack Obama est le meilleur vendeur d'armes de la planète », résume Louis Navellier, qui dirige un fonds d'investissement du même nom à Reno (Nevada).___Rien qu'en décembre dernier les fabricants ont vendu 1,6 million d'armes aux Etats-Unis - leur meilleur mois depuis deux décennies, à l'exception de celui qui a suivi la réélection de Barack Obama en 2012. Le plus gros fabricant américain, Smith & Wesson, a ainsi vu ses profits doubler l'an dernier. Sa valeur en Bourse a décuplé depuis que Barack Obama est entré à la Maison-Blanche (+1.087 %).
         Quand prendra fin le cauchemar américain et celle du dogme biblique du Deuxième amendement?
________________________________

Aucun commentaire: