jeudi 24 décembre 2020

Le cauchemar de BOJO

 Du soft au hard

                                Dernier accord? La toute dernière chance? Oui, non, oui... on va voir, peut-être, ça dépend...Very crazy!  Dans quel monde de fous se sont-ils plongés Outre-Manche? Même Shakespeare en aurait perdu la plume.     Ce qui devait être une joyeuse aventure il y a quelques années risque de se terminer en fiasco amer. L'île, voulant lever l'ancre, est-elle en train de se saborder?   C'est la division à bord, on ne se parle plus entre pro et anti. L'Ecosse veut se faire la malle et l'Irlande se recomposer...Cela pourrait bien être fatal à une reine bien fragilisée, impuissante, mais n'en pensant pas moins. Bojo ne sait plus comment se tirer du guêpier dans lequel il s'est mis et où on l'a mis.

         La France en tremble aussi. Le faux-frère qui a bien profité de l'Europe, tout en ayant un pied dehors, en stimulant avec succès la course au marché libre et le dumping social va partir vers d'autres cieux, dans un splendide isolement qui risque de désillusionner très vite, à moins que... Mais ce sera l'orage pendant un moment et les incertitudes redoublées à Bruxelles, qui pourrait ne pas s'en remettre. A moins que...Theresa May et ses inspirateurs doivent être plus que songeurs. Les éditorialistes, eux, ne savent plus comment s'en tirer pour pondre un texte avec un minimum de cohérence. Sans perspectives. Annus horribilis! comme disait la Queen.                   __Ce devait être une belle aventure   C'est devenu une déconfiture. Le covid en plus. La fin d'un feuilleton abracadabrantesque. On n'a plus envie d'en rire. Le Bad Boy a épuisé ses ressources et arrive au terme de son impopularité après des débuts flamboyants. Cela risque de coûter cher. Pour nous aussi. De Gaulle avait vu juste... Le grand large, le grand inconnu est devant. A suivre...__Last news:_The Deal is done_. A l'arraché!________________

Aucun commentaire: