Mes articles dans AGORAVOX (qui n'est plus ce qu'il était...) -signés: ZEN)-

vendredi 14 septembre 2018

Les hirondelles font le printemps

Mais la raréfaction des hirondelles...
                                                     ... fait craindre l'hiver de la biodiverité
                            C'est un symptôme. Un signe inquiétant.
         Et il n'y a pas que les hirondelles qui désertent nos campagnes.
    Et il n'y a pas que Ruffin qui s'en inquiète.
 Il n'y aurait pas que les pratiques agricoles qui seraient en cause.
    Faute d' insectes, du fait des pesticides, les hirondelles rustiques se font de plus en plus rares.
            Mais d'autres espèces aussi. Un tiers serait menacé.
      Oiseaux des villes, oiseaux des champs, beaucoup seraient en péril.
  Des plus petits aux plus grands. Malgré les campagnes et les actions, il n'y a pas lieu d'être optimiste.
   La disparition progressive des insectes doit nous inquiéter. Les entrants en agriculture et notamment les néonicotinoïdes sont visés.
    Sans parler des problèmes répétés et graves qui affectent les populations d'abeilles, ayant un rôle essentiel dans cette nature, vis à vis de laquelle une majorité de la population, de plus en plus urbanisée, à perdu parfois jusqu'à la notion, surtout celle de sa fonction vitale.
___________________

Aucun commentaire: