Mes articles dans AGORAVOX (qui n'est plus ce qu'il était...) -signés: ZEN)-

samedi 14 octobre 2017

Réparer les injustices

Il n'y en a que pour eux.
                           On ne parle que des pauvres et des précaires.
     Mais les riches, surtout les ultra-riches, bien qu'en hausse constante, subissent un sort injuste.
  Accablés de taxes diverses, on ne dira jamais leurs terribles souffrances.
        Ils méritent d'être aidés.
.   Taxer les riches, c'est tuer la poule aux oeufs d'or.
 Il faut encore favoriser la  montée des toujours plus fortunés.
        Ce sont les pauvres qui devraient se sentir culpables ainsi que les envieux, les fainéants de tous ordres. qui foutent le bordel.
  On peut être milliardaire assez vite; il suffit de le vouloir. C'est possible.
       Il suffit de mettre en oeuvre le cercle vertueux de l'abondance.
   "Plus on est riche, plus on est riche. Et plus on est pauvre, plus on le reste....
           Une bonne chose pour les plus méritants, les self made men. Il faut cesser de faire grossir la masse des assistés.
    C'est la condition du développement. La théorie du ruissellement, ce n'est pas pour les chiens, comme le suggère Philippe Aghion.
         Mais patatras! voilà que le FMI plaide pour taxer davantage les riches.
           Et même Le Monde se fait critique.
    A qui se fier? 
    Déjà un certain Roosevelt n' y était pas allé avec le dos de la cuilliére.
     Selon le FMI, cette institution, qui n'est pas une oeuvre de charité, taxer les riches ne nuit pas à la croissance, 
  Mais comment expliquer cela à Bercy, qui veut alléger la "sur-réglementation" de la finance?
     A l'Elysée,  la finance a pignon sur rue et la réglementation  bancaire est plutôt mal perçue.
   La finance a droit à son tapis rouge. Enrichissez-vous ! disait déjà le bon Mr Guizot.
      La richesse est en marche, de manière résolue
        Le futur a de l'avenir...
_______________________________________________

Aucun commentaire: